ac-reims_url

Toute l'actualité

Partager cette page

La semaine des mathématiques 2017
Actualités générales

Comme chaque année au mois de mars a eu lieu la Semaine des Mathématiques. Cette 6ème édition, qui s'est déroulée du 13 au 17 mars, avait pour thème : "mathématiques et langages".

Dans notre académie, de nombreux temps fort ont jalonné cette semaine.

Les élèves de CM1-CM2 travaillent en groupe pour résoudre l’énigme mathématique.

Dans le cadre de la Semaine des mathématiques, qui se déroule jusque dimanche 19 mars, la rectrice de l'académie de Reims et chancelière des universités, Hélène Insel, s'est rendue, mercredi 15 mars, à l'école primaire de Pargny-lès-Reims afin d'assister à un atelier de résolution d'énigmes mathématiques.

> Accéder à l'article

Tout au long de la semaine des énigmes mathématiques étaient proposées à la perspicacité de tous :

> Accéder à toutes les énigmes

Dans le cadre des actions mises en place en amont de cette semaine, Ahmed Djebbar a donné une conférence au lycée Les Lombards de Troyes, le jeudi 9 février.

> Accéder à l'article

Au lycée Philippe Lebon de Joinville (52), deux lycéennes qui participaient au concours général de mathématiques ont répondu à nos questions.

> Accéder à l'article

Au collège de Montmort-Lucy (51), l'équipe éducative s'est investie pour valoriser ce temps fort auprès des élèves afin de leur montrer que les maths sont partout dans leur quotidien.

Madame Lebeau et Madame Labopin-Richard, les professeures de mathématiques du collège ont accepté de répondre à nos questions.

> Accéder à l'article

Mercredi 15 mars dans l'Aube, plusieurs temps forts ont eu lieu. Karim Zayana, IGEN (inspecteur général de l'Education nationale) du groupe mathématiques et Stéphanie Bodin, IA IPR (inspectrice d'académie, inspectrice pédagogique régionale) de mathématiques ont assisté à ces différentes manifestations.

> Accéder à l'article

Vendredi 17 mars, des élèves du lycée Hessel d'Epernay ont pu dialoguer par visioconférence avec le romancier Marc Lévy. Deux de leurs professeurs avaient en effet choisi d'étudier "L'horizon à l'envers", le dernier roman de l'auteur qui traite de neurosciences, un thème qui collait parfaitement à cette semaine.
Pendant plus d'une heure, les lycéens ont posé des questions qu'ils avaient préparées. Marc Lévy y a répondu longuement en illustrant ses propos d'anecdotes, d'expériences personnelles et de pointes d'humour. Il a entre autres confié qu'il n'excellait pas en mathématiques durant sa scolarité et que cette sollicitation de rencontre avec des élèves émanant d'une professeure de mathématiques avait été une agréable surprise.
Au collège Joseph Cressot de Joinville (52), 3 à 4 élèves volontaires, de tous niveaux, ont participé à des ateliers d'initiation à la programmation du robot MBot.
Une dizaine d'ateliers d'une heure ont eu lieu.
Le robot MBot se programme à l'aide du logiciel MBlock qui est une extension du logiciel Scratch.
Il est muni, entre autres, d'un capteur à ultrasons qui détecte les obstacles.
D'autre part les élèves de l'unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS) ont appris à jouer aux échecs au premier trimestre. Des séances de programmation avec Scratch sont incorporées dans ces cours.
Au collège Joliot-Curie de Reims (51), les élèves de 4ème ont célébré le « pi-day » le 14/03. Ils ont planché sur des problèmes de tartes (pie en anglais).
Tous les élèves du collège se sont également vus proposer de nombreuses activités poétiques inspirées de l'œuvre de Raymond Queneau :
Les élèves de 4ème et 3ème ont dénombré ses "Cent mille milliards de poèmes" et ont constaté qu'ils n'auraient pas assez d'une vie pour tous les lire.
Les élèves de 6ème et 5ème se sont prêtés à une activité de recherches autour de "La cimaise et la fraction". Une fois repérée la règle "S+7" appliquée à "La cigale et la fourmi" (cette méthode consiste à remplacer chaque nom d'un texte par le 7ème nom trouvé après lui dans le dictionnaire), les élèves ont présenté plusieurs versions de la fable "Le corbeau et le renard" transformée selon différentes contraintes.
Enfin, puisque c'est devenu la tradition au collège Joliot-Curie, les classes de 6ème se sont affrontées lors d'un grand tournoi de calcul mental qui a vu la victoire des 6ème C. Au programme, tables et tables inversées, dominos et problèmes, sur la poésie bien sûr.
Au lycée Arago de Reims (51), Les élèves de 1ère ES et de terminale S, spécialité mathématiques ont suivi vendredi 17 mars une conférence animée par Alain Ninet, enseignant chercheur à l'UFR Sciences de Reims, sur le thème de la cryptographie.
L'exposé, habilement composé d'histoire et de mathématiques, a captivé l'auditoire.

Au lycée Chrestien de Troyes (10), le 9 mars, des élèves ont assisté à une représentation de la pièce "Mad Maths" jouée par deux professionnels de la scène.
Ce sont au total quatre classes de première scientifique, soit plus de cent vingt élèves, qui ont pu apprécier ce spectacle drôle et décalé sur le thème des mathématiques.
Interprété par des comédiens énergiques, ce spectacle a su faire rire aux éclats aussi bien les lycéens que les professeurs accompagnateurs.
Pari réussi, surtout pour un thème ô combien difficile à aborder avec humour.

Au Collège St Joseph de Romilly-sur-Seine (10), en lien avec l'enseignement pratique interdisciplinaire (EPI) travaillé en classe de troisième "Le message codé dans les relations internationales au XXe siècle", les élèves de troisième ont préparé des messages en utilisant une forme de cryptage.
Les professeurs de mathématiques ont sélectionné 5 d'entre eux et en ont affiché un par jour, dans l'enceinte du collège.
Les élèves de 6ème, 5ème et 4ème désireux de participer devaient trouver le message et déposer leur réponse dans une urne.
18 équipes ont participé, ce qui représente 42 élèves.
4 élèves ont ainsi gagné chacun une place de cinéma.

Au Collège Salengro de Charleville-Mézières (08), un projet maths et contes avait été mis en place.
Il s'agissait pour les élèves d'imaginer qu'ils faisaient partie d'une équipe d'aventuriers à la recherche d'un trésor qui ne savaient pas où commencer leur quête. Le seul indice étant qu'ils avaient entendu parler d'un palefrenier qui avait certainement recueilli un grand nombre d'informations tout au long de sa vie.Les élèves ont, dans un premier temps cherché la définition du mot palefrenier, puis repéré sur une carte un enclos à chevaux qui marquait le point de départ de leur aventure.Pour réaliser les déplacements, ils ont dû tracer des parallèles, calculer des produits, convertir des distances, utiliser l’échelle de la carte, construire un angle de mesure donnée…Une fois ces travaux effectués, chaque groupe devait rédiger la démarche suivie.

Semaine des mathématiques © clg Sézanne 51 Au collège de Sézanne (51), des élèves de deux classes de sixième se sont lancés un défi pavage. L’objectif : réaliser à la craie, un pavage, dans la cour du collège durant les quatre heures de mathématiques de cette semaine. En amont, les élèves ont choisi le motif qu’ils désiraient réaliser et en ont travaillé la construction pendant les heures d’AP des semaines précédentes. Le premier jour de la semaine des mathématiques, direction la cour du collège avec le matériel de géométrie et les craies. Les élèves se sont répartis le travail à effectuer : certains tracent au sol, d’autres construisent différents gabarits pour aider à vérifier et à corriger les tracés. A la fin de chaque heure, les élèves échangent sur leurs réalisations, les problèmes rencontrés, les choses à améliorer ou celles à corriger puis décident des actions à mener pour l’heure suivante. La dernière heure fût consacrée au coloriage des différents motifs. Défi remporté haut la main. les collégiens ont même expliqué leurs constructions à leurs camarades. Leurs pavages visibles de tous ont beaucoup intrigué et intéressé l’ensemble de la cour de récréation. Cette semaine s’est achevée avec une journée portes ouvertes. Les élèves ont raconté leur « semaine des mathématiques », ils ont expliqué leurs pavages à leurs parents venus nombreux admirer leurs réalisations ainsi qu’aux futurs élèves de sixième, et à leurs familles, venus visiter l’établissement.
projet Turing © clg Louise Michel Chaumont

Au collège Louise Michel de Chaumont (52), le projet mené par l’équipe maths et la documentaliste entre fin février et début mai se proposait de faire découvrir aux élèves la vie et les travaux d'Alan Turing.

Pour les élèves de 3ème il s'agissait d'abord de réaliser un premier travail biographique. Puis les collégiens ont assité à la projection du film "Imitation game", sorti en France en 2015 ; ce film raconte le rôle d’Alan Turing durant la seconde guerre mondiale. Eusuite ont eu lieu des séances de travaux autours de différents thèmes : cryptographie - code ASCII - vie de Turing - codage sur le logiciel Scratch - l’homme et la machine. Les recherches qui ont été faites durant ces ateliers seront présentées oralement en classe entière et devant un jury au début du mois de mai.

Pour les autres collégiens,une exposition avait été mise en place dans le hall tout au long du projet (notamment pendant les portes-ouvertes), et des problèmes de décodage à résoudre étaient affichés sur l’un des panneaux de l’exposition. Les élèves volontaires devaient rendre leurs solutions avant la fin du mois de mars.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Campagnes





faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux