ac-reims_url

Toute l'actualité

Partager cette page

Éducation prioritaire : ouvrir l'école aux parents au collège Joliot-Curie de Reims (51)
Actualités générales

Dans le cadre du dispositif OEPRE (Ouvrir l'Ecole aux Parents pour la Réussite des Elèves), des parents volontaires sont accueillis deux fois par semaine au sein du collège.

Cette action vise à favoriser l'intégration des parents d'élèves, primo-arrivants, immigrés ou étrangers, volontaires, en les impliquant notamment dans la scolarité de leur enfant.

Ce dispositif fonctionne à raison de quatre heures par semaine, le lundi de 9h à 11h et le jeudi de 14h à 16h. Les cours sont assurés par la coordonnatrice du réseau, par une professeure de français et par une professeure d'allemand du collège.

Une vingtaine de parents du collège et des cinq écoles du réseau sont présents afin de progresser dans la maîtrise de la langue française. Les parents travaillent par groupe. Un des groupes travaille le français en lien avec les sujets du quotidien et le système éducatif, tandis que le second, plus avancé, a pour objectif la préparation du DELF, diplôme certifiant d'un niveau de maîtrise de la langue française.

Des interventions des infirmières, de l'assistante sociale ainsi qu'une première visite à la médiathèque
Croix-Rouge ont déjà été programmées. D'autres sont à venir.

Emilie Moninhas, coordonnatrice du réseau d'éducation prioritaire, nous livre son témoignage :

"Ce dispositif est très intéressant, tout d'abord car il permet à des parents de différentes origines de se rencontrer, de communiquer et cela permet parfois une entraide entre eux pour des problèmes administratifs ou autres. Notre objectif n'est pas uniquement de les faire progresser dans la maîtrise de la langue française, il est aussi de leur faire connaître les codes du système éducatif français afin qu'ils puissent aider au mieux leurs enfants. Nous leur expliquons entre autres comment s'organise une journée de classe, comment lire et comprendre un livret d'évaluation, comment lire et rédiger un mot à destination des professeurs, nous leur faisons rencontrer les personnels du collège (conseiller principal d'éducation (CPE), assistante sociale, infirmières, etc.), nous organisons également des visites pour qu'ils aient une meilleure connaissance des structures du quartier (médiathèque, maisons de quartier, etc.). C'est un dispositif très complet qui ouvre vers une vraie intégration sociale et très enrichissant pour nous aussi car il nous permet de partager avec des personnes ayant des "chemins de vie" très différents."

Emilie Moninhas a aussi recueilli les impressions de quelques mères d'élèves qui participent aux cours :

"Je fais des cours de français deux fois par semaine à Joliot-Curie. J'aime bien apprendre à lire et à écrire pour bien parler français, pour découvrir la vie en France, pour aider mes enfants à faire leurs devoirs, pour travailler."

"Les cours de français au collège Joliot-Curie sont très positifs pour moi car j'ai la possibilité de prendre des cours avec de vraies professeures et donc d'apprendre à lire et à écrire correctement la langue française. C'est très important de bien parler le français si on vit ici, pour avoir un travail et bien s'intégrer. Je souhaite passer le diplôme DELF, c'est un plus pour avancer."

"Je suis venue ici pour apprendre la langue française, pour apprendre à lire et à écrire. Je demanderai à passer le diplôme pour chercher du travail."

"Je m'appelle Emma, je suis mère d'un élève à l'école élémentaire Hippodrome. Je veux apprendre la langue française parce que je trouve que c'est très important. Avec des cours de français j'ai la possibilité de faire la préparation à l'examen DELF. Je suis très contente de participer aux cours de français au collège Joliot-Curie, j'ai déjà fait des progrès. Je remercie les professeures."

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne


faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux