ac-reims_url

Toute l'actualité

Partager cette page

9 Novembre 2017 : journée nationale de mobilisation contre le harcèlement
Actualités générales

Pour cette troisième édition, le rôle décisif des témoins, en ligne ou hors ligne, et leur action dans la prévention du harcèlement ont constitué les thèmes centraux abordés lors de cette journée.

#nah © MENLa journée nationale "#NonAuHarcelement" a pour but de lutter contre ce fléau qui touche 700 000 enfants chaque année.

Un harcèlement qui se détermine, en milieu scolaire, à l'aide de trois critères : la violence, la répétitivité et l'isolement de la victime.

Le harcèlement remet en cause notre modèle républicain fondé sur le vivre ensemble et le respect d’autrui. Cette campagne de sensibilisation contre le harcèlement s’inscrit dans le programme d’éducation à la citoyenneté des élèves.

Un numéro simplifié existe afin d'aider les victimes et leurs parents à réagir : le 3020.

#nah © MEN

Dans notre académie, de nombreuses actions ont eu lieu dans les écoles, collèges et lycées de notre territoire, en voici quelques exemples.


Ecole d'application Flandre de Charleville-Mézières (08)

Les classes du groupe scolaire d'application Flandre de Charleville-Mézières ont effectué un travail de réflexion autour de la notion du harcèlement.

En maternelle, à partir de vignettes de bande-dessinée, les élèves ont décris leurs émotions et ont tenté d'en trouver l'origine et la signification. En travaillant sur les émotions et en développant des compétences psycho-sociales chez les élèves, il s'agit de diminuer le risque de harcèlement dans les années futures.

En élémentaire, les classes ont visionné des vidéos puis en ont débattu.

Les objectifs visés ont variés selon les supports proposés :

  • prendre conscience que la séduction et l'emprise ne sont pas des signes de l'amitié mais bien au contraire des signes d'autoritarisme, de manque de respect voire du harcèlement
  • apprendre à faire la distinction entre le rire et la moquerie
  • apprendre le droit à la différence et donc le respect de l'autre

En complément du conseil de délégués de l'école, il s'agit de développer le sentiment de responsabilité individuelle et collective. La journée de la lutte contre le harcèlement s'inscrit dans ce parcours de l'élève citoyen.

Consulter les ressources vidéos utilisées :

"Torero du préau" (site "Non au harcelement")

"Ca va trop loin" (site "Les petits citoyens")

"Des apparences trompeuses" (site "Les petits citoyens")

"C'est quoi le harcèlement ?" (site "1 jour, 1 actu")

Classe de GS/CP© Ecole Flandre - Charleville-Mézières

Les élèves de la classe de Grande Section / CP interviennent pour donner leurs premières impressions après avoir regardé une des vidéos choisies. L'enseignante anime le débat pour faire expliciter les élèves et faire émerger les notions visées.

Lycée professionnel Val Moré de Bar-sur-Seine (10)

Les élèves de ce lycée se sont fortement impliqués dans la démarche nationale de lutte contre le harcèlement.

L'opération a été menée par les CPE (Conseillers Principaux d'Éducation)

Des affiches "coups de poing" ont été apposées sur les murs de la cantine afin de sensibiliser tous les élèves et toute la communauté éducative de l'établissement.

Une intervention auprès des élèves de 3ème a été réalisée au CDI. Accompagnés du professeur-documentaliste, d'une CPE, et de l'assistante sociale du lycée, les élèves ont pris part à une activité de "Serious Game" du site "Stop la violence". Ce jeu interactif permet de se mettre à la place d'un élève qui découvre petit à petit les différentes manifestations du harcèlement dans un collège. Pour cela, les élèves devaient enquêter pour trouver des indices et deviner de quel type de harcèlement étaient victimes les personnages de ces 3 enquêtes. Tous ont participé avec enthousiasme ! Cet exercice ludique a permis de dédramatiser le phénomène et de ce fait, de libérer la parole des élèves.

Par ailleurs, un échantillon de tous les niveaux de classes a répondu de façon anonyme à une enquête sur le climat en classe et dans l'établissement, sur leur ressenti et sur leur perception du harcèlement, via un questionnaire intitulé "Mon lycée et moi". Ce travail devrait permettre aux personnels de l'établissement d'établir un état des lieux, quant au phénomène de harcèlement au sein du lycée afin de mettre en œuvre des actions plus ciblées tout au long de l'année.

Par la suite, Les élèves participants à ces actions ont été interviewés par la presse locale.

Le travail de sensibilisation ne s'arrête bien sûr pas à cette journée nationale mais celle-ci est le point de départ d'une politique pérenne de lutte contre le harcèlement qui a pour but de renforcer un climat scolaire serein et solidaire au sein de l'établissement.

elèves de 3 PEP © LP Val Moré - Bar-sur-Seine

Les élèves de 3e présentent les affiches lauréates du concours des précédentes années

Collège La Rochotte de Chaumont (52)

Afin de relancer les actions de sensibilisation, de prévention et de repérage des situations de harcèlement et de libérer la parole des élèves au sein du collège, l'équipe éducative a proposé aux élèves des temps de débat autour de ce thème à partir des vidéos du site dédié "Non au harcèlement".

Ces temps de débat ont été proposés en priorité aux élèves qui avaient une heure d’étude inscrite à leur emploi du temps, ainsi qu’à tous ceux qui avaient une heure d’étude occasionnelle. Ce choix a permis d’intervenir auprès des élèves des quatre niveaux d’enseignement, les élèves étant accueillis ou par niveau de classe ou de manière hétérogène (de la 6ème à la 3ème).

Cette hétérogénéité a par ailleurs permis d’accroître la richesse des débats.

Une plage horaire a, en outre, été proposée aux élèves durant la pause méridienne sur le principe d’une inscription libre, permettant ainsi à une trentaine d’élèves de profiter également de cette animation.

Chaque séance s’est déroulée de la manière suivante :

  •         Prise en compte des représentations des élèves sur le thème du harcèlement ou à partir d’une phrase à compléter du type "Le harcèlement pour moi, c’est..." ou sous la forme d’association de mots. Les réponses des élèves étant inscrites sur un tableau blanc sous forme de schéma, les mots étaient par la suite rangés dans différentes rubriques (harceleur, harcelé, témoin).
  • Visualisation d’une vidéo parmi 3 choisies 

"Les claques"

"Les rumeurs"

"Harcèlement, je fais quoi ?"

 et débat à partir d’un questionnaire.

  • Informations sur les sanctions scolaires, civiles et pénales concernant les différentes formes de harcèlement.
  • Invitation des élèves à devenir force de proposition pour lutter contre ces situations de harcèlement.

Que pourrions-nous mettre en place sur le collège ?

> Un référent harcèlement par classe

> Un espace de parole à cet effet sur "It's Learning"

> La création de leurs propres affiches et vidéos,etc.

Différents adultes ont participé à ces temps d’échanges avec les élèves : Séverine Maroilley, coordinatrice du réseau d'éducation prioritaire (REP),  Louise Oudjani professeure documentaliste, Sylvie Nicollet, principale adjointe et Isabelle Houdion, C.P.E.

#nah © Collège La Rochotte Chaumont


En savoir plus
Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne


faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux