ac-reims_url

Presse

Partager cette page

Mise en oeuvre du dispositif Devoirs faits dans les collèges de l'académie
Communiqué de presse

Un dispositif d'accompagnement des devoirs

L'école républicaine doit plus que jamais relever le défi de garantir à tous les élèves des conditions égales de réussite. Or les devoirs personnels représentent encore, notamment pour les élèves issus de milieu défavorisés, une source d'inégalité importante qui contribue à accentuer les écarts de réussite.

Mis en place à partir du lundi 6 novembre à raison d'1 h minimum par jour, le dispositif baptisé Devoirs faits  consiste à proposer un accompagnement du travail personnel au sein de l'établissement aux enfants des familles qui le souhaitent. Il s'agit d'un temps dédié, en dehors des heures de classe, pas obligatoirement en fin de journée, à l'accomplissement par l'élève des tâches demandées par ses professeurs.

Les élèves bénéficiaires

Dans l'exercice de son autonomie, en lien avec la direction des services départementaux de l'éducation nationale (DSDEN), chaque établissement a fixé les modalités de mise en œuvre du dispositif. Ces modalités ont d'abord été discutées en conseil pédagogique, puis présentées par le chef d'établissement au conseil d'administration.

La proportion d'élèves susceptibles de bénéficier de la mesure est liée à la situation de chaque établissement, en fonction des besoins de ses élèves. Les équipes pédagogiques identifient les élèves susceptibles de participer au programme et leur en font la proposition ainsi qu'à leur famille. Celles-ci peuvent bien entendu  elles-mêmes solliciter l'accès à la mesure.

Articuler le travail en classe et hors la classe

Le déploiement dans chaque collège du programme Devoirs faits invite à repenser le travail personnel de l'élève hors la classe et son articulation avec le travail en classe, en le mettant au cœur des apprentissages.

Le travail personnel fourni par les élèves est en effet déterminant pour la réussite de leur scolarité. Ce travail commence dans le cadre de la classe par l'acquisition des méthodes et des compétences attendues ; il se poursuit en dehors de la classe avec les devoirs complétant ces apprentissages.

Le dispositif permet d'améliorer la synergie entre les temps de classe et les devoirs. Il ne s'agit pas d'un cours supplémentaire mais bien d'un temps dédié à la réalisation des devoirs, en lien avec les connaissances et compétences travaillées en classe, sous la supervision de professionnels aptes à apporter toute l'aide nécessaire. Si un élève a des difficultés de compréhension, c'est l'occasion de revenir sur ce qui n'a pas été compris ou maîtrisé.

Un enseignant référent a été désigné dans chaque collège pour coordonner la mise en oeuvre du dispositif et veiller à l'articulation entre travail en classe et accompagnement hors la classe.
 

Les heures proposées par le dispositif ne suffisent pas toujours à ce que l'ensemble du travail personnel de l'élève soit réalisé. L'articulation entre Devoirs faits et le temps d'approfondissement à la maison est pensée. L'élève part chez lui en sachant ce qu'il lui reste à réaliser.

Une attention est portée à la liaison entre Devoirs faits et les familles, de manière à les informer de ce qui est réalisé au collège et de s'assurer de la coordination avec ce qui sera ensuite effectué sous la supervision de la  famille.

Une nécessaire coordination des acteurs

L'ensemble de la communauté éducative est mobilisé pour la mise en place du dispositif : enseignants, CPE, assistants d'éducation, services civiques, réserve citoyenne, associations agrées.

Devoirs faits donne l'occasion aux équipes pédagogiques de réfléchir collectivement à la question du travail personnel et de la place des devoirs : quel est le sens des devoirs, au regard notamment du travail réalisé en classe ? Que permettent-ils de consolider ? Quels sont les types de tâches proposées aux élèves (application, mémorisation, production...) ?

Il s'agit également de rendre explicites aux élèves, aux familles ainsi qu'aux représentants des associations intervenant dans le dispositif les attendus des travaux demandés.

 Le programme Devoirs faits démarre en novembre 2017 dans tous les collèges de l'académie de Reims. Cette mesure est mise en oeuvre sur des principes de gratuité et de volontariat des élèves. L'accompagnement éducatif des élèves est déjà expérimenté dans les réseaux d'éducation prioritaire et les zones rurales depuis plusieurs années, notamment à travers l'aide aux devoirs, les stages de réussite avant la rentrée scolaire et dans le cadre du dispositif de l'école ouverte.



LES CHIFFRES CLÉS DU DISPOSITIF DANS L'ACADÉMIE DE REIMS

130 collèges publics et 30 collèges privés impliqués

51 955 élèves potentiellement concernés

322 services civiques mobilisés

 
Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne


faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux