Toute l'actualité

Partager cette page

Éveil linguistique à l'école maternelle
Actualités générales

La rectrice Hélène Insel s'est rendue, mardi 27 novembre, à l'école maternelle Vallée Saint-Pierre de Châlons-en-Champagne afin d'assister à une séance d'éveil linguistique proposée aux enfants.

Ce déplacement s'est effectué en présence de Pascale Michel, adjointe au maire de la Ville de Châlons-en-Champagne en charge de l'éducation.

L'éveil aux langues a pour but de sensibiliser les enfants à la diversité linguistique et culturelle. En effet, l'école maternelle est le lieu où l'enfant crée les bases de son apprentissage, s'ouvre sur le monde et les autres. Développer l'éveil linguistique dans les écoles maternelles permet de renforcer l'intérêt des enfants pour les disciplines linguistiques. Intérêt qui perdurera à l'école primaire, puis pour le reste de la scolarité.

Le projet développé par l'équipe pédagogique de l'école maternelle Vallée Saint-Pierre de Châlons-en-Champagne, notamment autour de la langue allemande, témoigne de la priorité académique visant à favoriser l'ouverture des élèves à l'international, et ce dès le plus jeune âge. L'éveil linguistique à l'allemand dans cette école maternelle se décline autour de différents ateliers ludiques proposés par les enseignants : découverte d'une nouvelle notion langagière à partir d'un élément culturel, apprendre à saluer l'ensemble de la classe en allemand, reprise d'un chant en allemand, description d'un personnage via un tour de magie...

Le projet d'éveil linguistique dans les écoles maternelles de l'académie de Reims a été initié courant 2018 pour des premières expérimentations dès l'année scolaire 2018-2019. Il est appelé à se développer dans l'ensemble des écoles maternelles des quatre départements. Pour le moment, 16 écoles dans l'Aube, 5 écoles dans les Ardennes, 8 écoles dans la Marne et 3 écoles en Haute-Marne sont concernées.

Apprentissage de l'allemand et bilinguisme : une priorité de l'académie de Reims

« La politique européenne de l'académie de Reims affiche une priorité renforcée pour le volet transfrontalier. Nous avons voulu relancer l'enseignement de l'allemand, à commencer par le 1er degré. Cette relance s'est traduite par l'ouverture ou la réouverture de nouvelles sections bilangues dans des secteurs de collège qui en avaient fait la demande. Des professeurs du 2nd degré se sont également portés volontaires pour intervenir dans le 1er degré. De plus, le rectrorat mène une politique de formation des enseignants du 1er degré pour qu'ils puissent assurer eux-mêmes l'armoçage de l'allemand », explique la rectrice Hélène Insel.

Cette volonté de développer l'apprentissage de l'allemand est portée par les 3 académies qui composent la région académique Grand Est (Reims, Nancy-Metz et Strasbourg) en cohérence avec la proximité géographique de l'Allemagne.

LES CHIFFRES DE L’APPRENTISSAGE DE L’ALLEMAND DANS NOTRE ACADÉMIE

92,5 % des établissements scolaires du 2nd degré proposent l'enseignement de l'allemand
4 % des écoliers étudient l'allemand dans le 1er degré (0,5 % en 2015)
26 % des élèves du 2nd degré étudient l'allemand (16,5 % au niveau national)
18 601 collégiens apprennent l'allemand en LV1 et LV2
64 classes bilangues anglais-allemand à la rentrée scolaire 2018 (37 à la rentrée 2016)
32,5 % des élèves de voie professionnelle choisissent l'allemand en seconde LVE

Par ailleurs, l'Allemagne est le pays le plus prisé par les établissements scolaires de l'académie pour les mobilités linguistiques et culturelles. En 2018 :
57 mobilités transfrontalières subventionnées d'élèves du 1er degré
19 100 mobilités d'élèves déclarées du 2nd degré en Allemagne

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne



Suivez-nous sur les réseaux sociaux