Lycéen

Partager cette page

Visioconférences avec le ministre

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse, organise des échanges avec les élus du CAVL (Conseil Académique de la Vie Lycéenne).

Lors du CNVL (Conseil National de la Vie Lycéenne) du 17 décembre dernier, le ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer a proposé un contact régulier par visioconférence avec des élus des CAVL, tous les 2 mois.

La première d'entre-elle a eu lieu lundi 14 janvier au collège Jean Moulin de Saint-Memmie (51). Elle avait pour objet de prolonger le dialogue au sujet de la transformation du baccalauréat, du dispositif Pacoursup ainsi que sur la nouvelle voie professionnelle.

Des élus du lycée Jean Jaurès, du lycée professionnel Gustave Eiffel de Reims, du lycée Bayen et du lycée Jean Talon de Châlons-en-Champagne, représentaient le CAVL de l'académie de Reims. Hélène Insel, rectrice de l'académie de Reims et Najat Elomri, DAVLC (Délégué académique à la vie Lycéenne et Collégienne) les accompagnaient.

Jean-Michel Blanquer a rappelé qu'une cartographie des spécialités avait été affichée dans les lycées avant les congés de fin d'année et qu'il y avait ainsi entre 20 et 30 combinaisons possibles.

Les 7 enseignements de spécialités qui couvrent les filières actuelles S, ES et L, seront présentes dans la quasi-totalité des lycées.

Par ailleurs, la plateforme Horizon 2021 de l'ONISEP est un outil d'aide à la décision. Les élèves de seconde vont également avoir, dès cette année une période de dialogue plus longue. Elle a commencé en février et s'achèvera en juin. Cette aide à la décision sera renforcée avec les 54 heures d'aide à l'orientation. Des documents seront distribués aux élèves, y compris pour les 3èmes.

Cette transformation des lycées est également l'occasion d'améliorer la justice territoriale. La mise en réseau des lycées est accentuée avec la réforme. Les élèves pourront ainsi se voir proposer des spécialités dans des établissements voisins. Les emplois du temps feront l'objet d'une convention entre lycées afin que les élèves concernés puissent suivre le plus confortablement ces enseignements. Dans certains cas, il pourra également y avoir un enseignement prodigué par le CNED.

Depuis fin octobre, les projets de programmes sont publiés sur Eduscol. Il y a eu une concertation avec les enseignants et les programmes seront très prochainement officiellement arrêtés.

La seconde visioconférence a eu mardi 5 février dernier au lycée Colbert de Reims (51). Elle avait pour objet la transformaiton de la voie professionnelle. Des élus du lycée Jean Jaurès, du lycée professionnelle Gustave Eiffel et du lycée Georges Brière de Reims, représentaient le CAVL de l'académie de Reims. Alain Aubert, directeur de cabinet de la rectrice de l'académie de Reims et Najat Elomri, DAVLC les accompagnaient.

 Prise de parole par nos élus du CAVL, Léa Kapela  Kadi et Corentin Marchand

La transformation de la voie professionnelle est tout aussi fondamentale que celle de la voie générale. Il s'agit à la fois d'en changer l'image et d'en améliorer la qualité des apprentissages pour en faire, plus que jamais, une voie d'excellence.

Cette transformation est construite sur 3 axes :

1) Un maillage de la France par des campus. Dire campus c'est dire nouvelle organisation, avec des espaces verts, des équipements sportifs, des incubateurs d'entreprise, etc. Le futur réseau national permettra de s'articuler avec ce qui se fait de mieux dans le domaine professionnel. Les réseaux territoriaux offrent ainsi plus de choix aux collégiens, qui ont accès à plus d'établissements.

2) Des métiers d'avenir : métiers du numérique, métiers liés au développement durable. La préparation aux BTS de ces secteurs sera plus soutenue.

3) Diversifier, donner plus de choix :

  • La création de famille de métiers en seconde.
  • Le choix en début d'année de terminale de l'entrée dans la vie active ou bien de la poursuite d'études dans le supérieur sera accompagné de modules spécifiques.

Les autres nouveautés sont la constitution d'un chef d'œuvre et la co-intervention pour les enseignements professionnels et généraux. Cela s'accompagne par une évolution de la carte des formations. 



Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes





Suivez-nous sur les réseaux sociaux