Toute l'actualité

Partager cette page

De l'allemand dès la maternelle et un partenariat avec des étudiants pour les collégiens
Actualités générales

Le recteur Olivier Brandouy a assisté à une séance en allemand à l'école du 14 Juillet de Troyes puis à un atelier d'éloquence au collège Brossolette de La Chapelle-Saint-Luc à l'occasion de son déplacement dans l'Aube le vendredi 22 janvier 2021.

C'est en chanson, et en allemand que les élèves de petite et moyenne section de maternelle ont accueilli le recteur, Olivier Brandouy et le directeur académique des services de l'Éducation nationale de l'Aube, Frédéric Bablon à l'occasion de la journée franco-allemande. Très à l'aise, ces jeunes élèves bénéficient d'un enseignement précoce des langues grâce au dispositif « Élysée 2020 ». Chaque jour, un temps est consacré à des séquences ludiques et variées.

Encourager l'apprentissage de l'allemand dans le 1er degré est une priorité académique. Cela passe par le développement du réseau franco-allemand des écoles maternelles bilingues « Élysée 2020 ». Un enseignement en allemand renforcé et la mise en œuvre d'un partenariat pérenne avec un jardin d'enfants allemands comptent parmi les critères d'éligibilité.

Le dispositif « Élysée 2020 » s'inscrit également dans une approche plurielle des langues, qui permet de faire travailler les élèves simultanément sur plusieurs langues. Dans l'académie, l'ensemble des enseignants du 1er degré ont bénéficié d'une formation à l'éveil à la diversité linguistique, certains ayant davantage mis l'accent sur l'allemand dans la mise en œuvre au sein de leur classe.

« Cet apprentissage précoce de la langue de nos voisins allemands, dans une approche plurielle, permet de décomplexer les enfants. Je salue la démarche volontaire des enseignantes qui mènent des projets d'une richesse remarquable », a souligné le recteur.

Actuellement, 4 écoles de l'académie ont reçu le label « Élysée 2020 » :

  • École la Citadelle, Charleville-Mézières (08) ;
  • École du 14 Juillet, Troyes (10) ;
  • École Doulcet, Châlons-en-Champagne (51) ;
  • École, Poissons (52).

Quatre nouvelles écoles ont candidaté. Elles participeront au séminaire de contact prévu en mai 2021 en Sarre :

  • École Messincourt (08) ;
  • École La Noxe, Villenauxe (10) ;
  • École Vallée Saint-Pierre, Châlons-en-Champagne (51) ;
  • École Jean Macé, Chaumont (52).

Le recteur s'est ensuite rendu au collège Brossolette de La Chapelle-Saint-Luc (10) dans le cadre de la semaine nationale des Cordées de la réussite qui se tenait du 18 au 22 janvier 2021. Rejoint par Danièle Boeglin, vice-présidente du département de l'Aube et conseillère municipale de la Chapelle-Saint-Luc, il a assisté au premier atelier « initiation à l'éloquence et au théâtre d'improvisation » assuré pour des élèves de 4e et 3e par des étudiants de l'Université de technologie de Troyes (UTT), avec un intervenant extérieur.

Les cordées de la réussite sont un programme d'accompagnement des élèves dans leur parcours, de la classe de 4e jusqu'à la fin de la terminale qui vise à renforcer l'ambition scolaire et la poursuite d'études en faisant mieux connaître les perspectives d'orientation dans l'enseignement supérieur.

Elles reposent sur un partenariat entre des établissements d'enseignement secondaire « encordés » et un établissement d'enseignement supérieur « tête de cordée » : les élèves des collèges et des lycées sont ainsi mis en relation avec un étudiant tuteur qui les guide dans leurs projets d'orientation.

Les collégiens de la Chapelle-Saint-Luc, encouragés par les étudiants ont fait preuve d'une grande imagination et d'un réel talent pour ces disciplines qu'ils découvraient.

« Donnez-vous les moyens de réussir, ayez confiance en votre capacité à réussir », a conseillé le recteur aux élèves, avant de souligner « l'importance de ce dispositif de compagnonnage qui favorise l'égalités des chances et l'émancipation par le biais d'une véritable relation de confiance. ».

L'objectif final pour les collégiens est de participer à un challenge éloquence qui regroupera en mai 2021 les 200 élèves « encordés » que compte le département de l'Aube.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes





Suivez-nous sur les réseaux sociaux