ac-reims_url

Vie scolaire

Partager cette page

Agir contre le harcèlement à l'école
Vie scolaire

La lutte contre le harcèlement à l'école : une priorité nationale, un traitement local.

Victime ou témoin d'un harcèlement, un seul réflexe : composez le 3020.

Le phénomène de harcèlement est une réalité. Le nombre de victimes de harcèlement physique peut être estimé à 10% des élèves. De surcroît, les nouvelles technologies ont facilité le développement du phénomène.

Le ministère de l'éducation nationale a fait de la lutte contre le harcèlement l'une de ses priorités. La loi de refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013 précise que : « Les violences en milieu scolaire [...] requièrent [...] un traitement global et une action de long terme et non une approche uniquement sécuritaire. »

L'école contribue à la lutte contre le harcèlement, mais elle ne peut résoudre seule cette question. Les parents, tout comme les élèves, doivent être acteurs de la résolution de la question.


Reconnaître et prendre en compte le phénomène de harcèlement

Le harcèlement est une dynamique complexe

© 2015, Académie de ReimsUne video pour mieux comprendre le harcèlement
Conférence du Dr Nicole Catheline, pédosphychiatre à Poitiers et seule spécialiste française du phénomène. Elle a coordonné le guide pratique pour lutter contre le harcèlement édité par le ministère de l'Éducation nationale.

regarder la conférence

Chamailleries, simples bagarres sont des cas de harcèlement.
Les spécialistes estiment que plusieurs critères permettent de caractériser cette situation :
• la présence de trois acteurs: le harcelé, le harceleur et les spectateurs ;
• la présence d'une intentionnalité aggressive de la part du harceleur et la volonté d'installer une relation dominant/dominé ;
• la répétition de l'acte.

Le cyber-harcèlement

© 2015, Académie de ReimsLe cyber-harcèlement est le fait d'utiliser les technologies d'information et de communication pour porter délibérément atteinte à un individu, de manière répétée dans le temps. Le harcèlement en ligne peut se manifester par l'humiliation, les moqueries, les injures, la diffamation, le discrédit, l'intimidation, l'usurpation d'identité, les menaces physiques, les prises de contact insistantes.

 


Les signes d'alerte

Toutes formes de changements brutaux doit alerter les adultes. Toutefois, le phénomène a des signes différents chez l'enfant et l'adolescent :
• L'enfant (7-11 ans) : il a encore du mal à identifier qu'il est lui-même victime de harcèlement.
Symptômes : troubles anxieux (sommeil, irritabilité, agitation, colère, susceptibilité, somatisation anxieuse), baisse des performances scolaires, troubles du comportement
• L'adolescent : il analyse mieux la situation et va chercher à régler lui-même la situation, sans aide des adultes. Il va chercher d'abord à éviter ses harceleurs, puis à se defendre.
Symptômes : modification du comportement (arrivée en retard, oubli de materiel, isolement), agressivité, signes de souffrance psychique (anxiété, troubles du sommeil, maux de ventre, malaises), chute des résultats scolaires, intérêt excessif pour les jeux vidéos, signes dépressifs (peur, sentiment d'impasse et d'abandon, honte, culpabilité).

Des outils en ligne à la disposition des familles

Site agir contre le harcèlement à l'école.gouv.fr
Guide pratique pour lutter contre le harcèlement entre élèves, ministère de l'Éducation nationale, 2011
Guide pratique pour lutter contre le cyber-harcèlement entre élèves, ministère de l'Éducation nationale, 2011

Traiter les situations de harcèlement

Une politique nationale, académique et locale
Le ministère de l'Education nationale n'est pas indifférent au harcèlement. Il a développé une politique publique qui vise à sensibiliser, prévenir, former et prendre en charge le harcèlement à plusieurs échelles :
• à l'échelle national, une délégation ministérielle en charge de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire a été créée en 2012 afin d'élaborer des propositions de politique ;
• à l'échelle de l'académie de Reims : le référent harcèlement académique, assisté par des référents départementaux ;
• dans les écoles et établissements : les équipes éducatives

Vous êtes chef d'établissement ou enseignant,

découvrez les ressources consacrées au harcèlement sur l'intranet :

intranet

 

Que faire face à une situation de harcèlement ?

Le premier réflexe est de se rapprocher des personnels de l'établissement (professeur principal, conseiller principal d'éducation) ou prendre directement rendez-vous avec le directeur ou le chef d'établissement. Il pourra mettre en place un protocle de prise en chargé adapté à la situation. Il est l'interlocuteur privilégié.

Il est également possible d'appeler les numéros suivants :

© 2015, Académie de Reims

Le numéro vert académique "stop harcèlement" : 0 800 510 003
Ce numéro permet d'être mis en contact avec le référent harcèlement qui fera ensuite le lien avec l'établissement afin de trouver une solution rapide.


Le numéro vert national "stop harcèlement" : 3020
La plateforme est gérée par des éducateurs et parents d'Île-de-France, du lundi au vendredi, de 9h à 18h, avec deux écoutants entre 9 h et 16 h et un écoutant entre 16 h et 18 h. Elle est ouverte toute l'année sauf du 15 juillet au 15 août.

Le numéro Net-Ecoute pour les cas de cyberviolence : 0 800 200 000

 

Prévenir le harcèlement entre élèves

L'amélioration du climat scolaire

Pour faire diminuer réellement le harcèlement en milieu scolaire, il est indispensable d'agir en amont et d'impliquer l'ensemble de la communauté éducative, en particulier les familles qui peuvent se sensibiliser au sujet.
Ce travail en partenariat s'inscrit dans la démarche « climat scolaire » qui permet collectivement de créer plus de liens entre les problématiques éducatives et pédagogiques. La lutte contre le harcèlement permet également de participer à l'amélioration des résultats scolaires, favoriser le bien être des élèves, faire diminuer l'absentéisme et le décrochage.

Prix Mobilisons-nous contre le harcèlement

© 2015, Académie de ReimsLancé en septembre 2013, le prix "Mobilisons-nous contre le harcèlement" organisé par le ministère de l'Éducation nationale, a pour objectif de donner la parole aux jeunes des écoles, collèges, lycées et structures péri et extrascolaires pour qu'ils expriment collectivement sur le harcèlement à travers la création d'une affiche ou d'une vidéo, qui servira de support de communication pour le projet qu'ils souhaitent mener dans leur établissement.
Dans l'académie de Reims, la première édition a été suivie par 40 participants et le succès ne s'est pas démenti pour la 2e édition.

découvrez les lauréats 2015 sur le site académique

Vous êtes chef d'établissement ou enseignant,

découvrez les modalités de participation et les documents utiles sur l'intranet :

intranet

 


Pour en savoir plus

> Des ressources sur le portail national des professionnels de l'Éducation nationale
> Une bibliographie complete concernant le harcèlement sur le site de l'Ecole supérieure de l'Éducation nationale
Le guide Jeux dangereux et pratiques violentes, ministère de l'Éducation nationale/CNDP, 2010



Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne


faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux