Toute l'actualité

Partager cette page

Distri médic : un robot conçu par des élèves bientôt en pharmacie ?
Actualités générales

Le projet Distri médic est mené par des élèves du cours Saint-François de Sales à Troyes. L'objectif : concevoir et diffuser un automate permettant la distribution individuelle de comprimés.

L'équipe de Distri médic - Crédit : Distri médicDistri médic se veut être un remède au gaspillage, à la profusion d'emballages ainsi qu'au respect de l'hygiène et à la traçabilité des médicaments. L'invention répond à des problématiques très concrètes :

  • 7 milliards d'euros, c'est la valeur des médicaments inutilisés chez les particuliers
  • 80 millions d'euros, c'est la valeur des médicaments inutilisés dans les maisons de retraite
  • 50 millions d'euros, c'est l'estimation de la valeur des médicaments détruits chaque année dans les hôpitaux

Pour répondre à ces questions, cela fait bientôt trois ans que les élèves du cours Saint-François de Sales à Troyes ont monté un projet de distributeur automatique de médicaments à l'unité, et celui-ci a bien évolué depuis sa première présentation lors du concours "c génial collège" où il avait déjà réussi à se hisser sur la première place du podium.

L'année suivante l'équipe s'est rendue à une exposition au Luxembourg pour y représenter la France et a continué à travailler sur le projet en l'améliorant. Par la suite, ils ont également participé au concours "Sciences factor" et y ont remporté le prix coup de cœur du jury.

En plus de cette belle récompense, Sciences factor est désormais un partenaire privilégié du projet et souhaite les aider à mettre en production l'automate, ils aident l'équipe en cherchant des contacts au ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes pour pouvoir l'installer dans des pharmacies pilotes.

Voir le passage au 20h de TF1 du projet :



L'équipe de Distri médic récompensées au concours national Science Factor - Crédit : Distri médicCette année encore, les collégiens devenus lycéens participent à des concours pour faire connaître leur invention. Tout d'abord à la finale nationale de "c génial lycée" le 23 mai 2015, puis à la finale régionale de "Faites de la science" au sein de l'Université Paris Est Créteil (UPEC).

En parallèle, l'objectif pour cette année est de déposer un brevet, afin d'assurer la propriété intellectuelle de l'invention, toujours en partenariat avec Sciences factor, mais également de perfectionner l'outil afin de le rendre commercialisable.

De plus, l'équipe était invitée à déjeuner par Geneviève Fioraso, secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche. Malheureusement, le déjeuner a été annulé lorsque que cette dernière a dû quitter le gouvernement pour raisons de santé. Vu le succès de l'invention et son potentiel économique et écologique, on peut sans trop se tromper dire que ce n'est que partie remise.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes




référentiel Marianne


Suivez-nous sur les réseaux sociaux