ac-reims_url

Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de l'Aube

Partager cette page

Le regroupement pédagogique à l'école, un atout en milieu rural
Actualités

La rectrice de l'académie de Reims, Hélène Insel s'est rendue dans l'Aube (10) le jeudi 17 mars pour visiter le regroupement pédagogique intercommunal concentré de Polisot. L'occasion de valoriser les avantages d'une configuration en pôle scolaire.

L'école primaire de Bellevue à Polisot (10) est une école comme il en existe beaucoup sur le territoire de l'académie, il s'agit d'un regroupement pédagogique intercommunal concentré (RPIC). Cela signifie dans le cas présent que 4 communes se sont regroupées pour créer une école unique sur un même lieu, permettant ainsi aux élèves de bénéficier d'une école primaire à 5 classes facilitant le travail par cycle et la mutualisation des outils numériques.

A Polisot, en plus des élèves de cette commune, ce sont les élèves de Buxeuil, de Celles-sur-Ource et Polisy qui sont accueillis dans 5 classes à double niveaux : petits/moyens, grande section/CP, CP/CE1, CE2/CM1 et CM1/CM2. Comme a pu le constater la rectrice, les communes, ainsi regroupées, offrent aux enfants de l'école un équipement riche et de qualité : tableaux numériques interactifs (TNI) en place depuis presque 10 ans, fond BCD (bibliothèque centre documentaire) varié, salle de motricité, etc.

Ces équipements financés selon les besoins de l'équipe pédagogique sont accompagnés d'une réflexion poussée autour du projet d'école et du temps de l'enfant. Le projet éducatif territorial (PEDT) propose aux 90 élèves inscrits (sur 120) des activités périscolaires financées par les communes et l'Etat tels que BMX (vélo cross), cirque, musique et slam.

Ce "partenariat remarquable" entre les communes et l'équipe pédagogique se poursuit au collège dans le cadre de la continuité et de la fluidité des parcours scolaire à travers un travail lié à la fête médiévale de Rumilly-les-Vaudes (10). Pour la présidente du syndicat intercommunal, Madame Dangin qui a accompagné la rectrice lors de cette visite avec des inspecteurs du département, "on ne retire pas l'école de la commune, on se regroupe. C'est dans l'intérêt des enfants et budgétairement c'est positif."

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version





faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux