DSDEN de la Marne

Partager cette page

Table ronde sur la scolarisation des enfants de moins de trois ans au collège Trois Fontaines de Reims
Actualités

La semaine de la persévérance scolaire est l'occasion chaque année de mettre en lumière la lutte contre le décrochage scolaire, priorité nationale. Elle a pour vocation de mobiliser la communauté pédagogique et éducative autour des jeunes et de leur réussite et de valoriser l'engagement quotidien des acteurs de l'Éducation nationale.

Elle se déroulait cette année du 26 au 30 mars 2018 et a donné lieu à l'organisation de manifestations variées.

Table ronde entre les acteurs du secteur du collège Trois Fontaines à Reims

Juliette Philippe, enseignante du dispositif à l'école maternelle Trois Fontaines a fait partager son point de vue sur les enjeux de la scolarisation des enfants de moins de trois ans aux différents acteurs du secteur du collège Trois Fontaines de Reims.

En présence de Monsieur Rochedix, inspecteur d'académie - directeur académique adjoint des services de l'Éducation nationale de la Marne, de monsieur Benzidane, inspecteur chargé de l'information et de l'orientation, de madame Lamiral, inspectrice de la circonscription Reims Ouest, de madame Casalis, proviseure du lycée Eiffel, de madame Lefèvre, principale du collège Trois Fontaines, de madame Warin, directrice du CIO de Reims, de madame Cochet, coordonnatrice du REP Trois Fontaines, de madame Ladouce, professeure de mathématiques au collège, de madame Juniet, coordonnatrice départementale de la MLDS (Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire), de madame Leroy conseillère pédagogique départementale maternelle.

Les échanges ont mis en lumière quatre des enjeux essentiels de cette première entrée à l'école :

  • Accueillir l'enfant et sa famille pour en faire "des alliés au quotidien". Un accueil qui commence bien avant la rentrée et se poursuit par des entretiens individuels tout au long de l'année.
  • Susciter le plaisir et l'intérêt de chaque enfant tout en respectant ses besoins par l'aménagement spécifique des espaces, la collaboration étroite avec l'ATSEM au plus près des enfants et l'enseignement concerté pour une efficacité maximum en ce qui concerne le langage.
  • Individualiser le parcours de l'élève qui oblige l'enseignant à réinventer sa posture et ses gestes professionnels. Il doit alors faire part d'une grande adaptabilité.
  • Ouvrir l'école et la classe vers les partenaires (crèches, bibliothèques, maisons de quartier, PMI, coordinateurs,...) qui permet de mettre en place une véritable coéducation avec les familles.

Conclusion de ces échanges : La scolarisation des enfants de moins de trois ans est une véritable chance pour certains enfants. Donner envie d'aller à l'école dès le plus jeune âge n'est-elle pas finalement la meilleure façon d'éviter que des jeunes restent sur le bord du chemin ?

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne



Suivez-nous sur les réseaux sociaux