ac-reims_url

Éducation à la défense

Le 29 avril 2013, le président François Hollande a rendu public le dernier Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale. Il y est affirmé que "le maintien et le développement chez nos concitoyens de l'esprit de défense et de sécurité [...] sont [...] une priorité". L'école doit jouer un rôle central et croissant dans ce domaine, en particulier en Champagne-Ardenne, région privilégiée de stationnement militaire qui montre un attachement traditionnel à la culture et aux valeurs des armées. Ainsi les noms de Suippes, de Mourmelon ou de Mailly-le-Camp sont-ils familiers aux Champardennais.

Depuis la suspension du service civique en 1997, l'éducation nationale est au cœur du parcours de citoyenneté que chaque jeune doit suivre ; elle est chargée de mettre en œuvre l'enseignement de défense à l'école. Plus encore, un protocole d'accord a été signé en 2007 entre le ministère de l'éducation nationale et le ministère de la défense afin de favoriser les initiatives communes.

Ce texte a été décliné au niveau académique par la création d'une entité déconcentrée originale : le trinôme académique. Il est placé sous l'autorité du recteur d'académie et rassemble l'autorité militaire territoriale et le président de l'association régionale des auditeurs de l'Institut des Hautes-Etudes de Défense Nationale (IHEDN). Ces ambitions ont été complétées par la signature en 2010 d'un accord cadre entre le rectorat de l'académie de Reims et les armées (terre, mer, air), afin de mettre sur pied des actions croisées. Ce texte est actuellement en cours d'actualisation pour répondre aux enjeux les plus récents.

Enseigner la culture de défense et de sécurité dans les classes

Depuis la suspension du service militaire en 1997, l'Education nationale est au cœur du parcours de citoyenneté que doit suivre chaque jeune du pays. Il comporte trois étapes obligatoires :

  • l'enseignement de défense dans les classes est intégré aux programmes d'éducation civique de troisième et d'éducation civique juridique et sociale (ECJS) de première. En outre, l'éducation à la défense doit être présente en filigrane tout au long de la scolarité dans les cours d'histoire-géographie, mais aussi de sciences économiques et sociales ou dans d'autres disciplines.
  • le recensement est à effectuer à la mairie du domicile dans les trois mois qui suivent le 16e anniversaire des garçons et des filles de nationalité française. Une attestation de recensement est alors délivrée, document nécessaire pour s'inscrire aux concours et examens sous le contrôle de l'autorité publique (BEP, BAC, permis...).  plus de détails sur le site officiel de l'administration, Service-Public.fr
  • la journée défense et citoyenneté (JDC) permet de faire comprendre les enjeux et les exigences de la défense nationale, ainsi que de rappeler les droits et devoirs des citoyens. Elle doit être effectuée entre 17 et 18 ans. Elle permet d'aider les jeunes en difficulté à s'insérer et fournit une information sur les métiers de la défense.  en savoir plus sur la JDC sur le site de la direction du service national

téléchargez le guide du parcours de citoyenneté du ministère de la Défense

L'académie joue également un rôle dans l'information aux métiers de la défense qui ouvrent chaque année près de 20 000 emplois. Dans le cadre des classes, des actions d'information sont organisées sur les débouchés que propose l'armée. La journée des réservistes ou l'organisation de journées de défense citoyenne dans les établissements constitue des moments privilégiés de cette sensibilisation.

Former les personnels : le trinôme académique en action

Le trinôme académique constitue le relais à l'échelon régional des ambitions de rapprochement entre le ministère de la Défense et l'Education nationale. Dans l'académie de Reims, elles se sont manifestées par l'accord cadre du 17 décembre 2010 signé entre le rectorat, les établissements d'enseignement supérieur régionaux et les trois corps d'armée.

Dans ce cadre sont menées des actions de formation à destination des personnels enseignants du rectorat. Tous les ans une journée de formation est organisée par le trinôme, rassemblant des militaires, des professeurs et des acteurs de la société civile. Cette année, le trinôme s'est réuni au lycée Chrestien de Troyes. Le chef de bataillon Hubert Morot a abordé la question des rapports entre les territoires d'outre-mer et les armées.

L'accent est également mis sur la formation initiale des professeurs stagiaires ; chaque année, une journée de formation est organisée par l'inspection à destination des jeunes professeurs, afin de leur faire comprendre les enjeux de l'éducation à la défense et à la citoyenneté.

Le plan annuel de formation continu des professeurs prévoit une journée d'immersion dans les unités présentes sur le territoire de l'académie, en particulier autour de Châlons-en-Champagne : le 501e régiment de chars de combat de Mourmelon-le-Grand, le 40e régiment d'artillerie de Suippes et le 1er régiment d'artillerie de marine de Châlons. C'est l'occasion pour les enseignants de rencontrer les militaires, d'observer l'instruction et de prendre conscience de la spécificité de ces métiers.

Vivifier le lien armée / nation : des expérimentations académiques

L'accord cadre du 17 décembre 2010 entre l'académie de Reims et les différents corps d'armée prévoit la possibilité pour nos élèves de découvrir les armées et de faciliter leur préparation à la vie professionnelle. Dans ce sens, des conventions ont été signées avec les partenaires du recrutement de l'Armée de terre et de la Marine nationale afin d'accueillir durant de courtes périodes des élèves préparant un baccalauréat professionnel en maintenance des équipements industriels (MEI) ou électrotechnique (ELEEC). Six établissements sont aujourd'hui fortement impliqués dans cette démarche. L'objectif est autant de faire découvrir des métiers pas toujours bien connus que de favoriser la lutte contre le décrochage scolaire.

En savoir plus sur les métiers de la défense et de la sécurité

onisepRendez-vous sur le site de l'ONISEP, établissement public qui dépend des ministères de l'Education nationale et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Il est chargé de produire et diffuser l'information sur les formations et les métiers.

 

 

 

 

Enfin, dans le cadre de la politique de promotion de l'égalité des chances, quatre classes de défense et de sécurité globale ont été mises sur pied. Il s'agit de proposer une programmation de projets transdisciplinaires qui intègrent les enjeux de défense, en lien avec un équipement militaire à proximité. Tout au long de l'année, différentes actions peuvent être menées : visite d'installations militaires, pratique du sport (parcours d'obstacle, course d'orientation), visite de sites historiques qui illustrent l'histoire de la défense, participation à des cérémonies militaires et des commémorations afin de faire vivre l'esprit de défense.

Découvrez l'IHEDN

IHEDNL'institut des hautes études de défense nationale est un établissement public administratif placé sous l'autorité du Premier ministre. Il a pour mission de développer l'esprit de défense et de sensibiliser aux questions internationales.

Pour cela il organise tous les ans des sessions de formation à Paris et en régions destinées à des responsables de haut niveau de la fonction publique, de l'armée, mais aussi de la société civile. Des séminaires pour les étudiants et les jeunes actifs sont également organisés pour sensibiliser la jeunesse aux enjeux de la défense.

L'IHEDN organise de nombreuses conférences et séminaires qui abordent des thématiques variées : défense, sécurité, relations internationales et l'intelligence économique.

www.ihedn.fr

 

Pour aller plus loin, ne manquez pas la captation vidéo des Lundis de l'IHEDN, conférences mensuelles consacrées à un grand sujet d'actualité.

consultez le blog de l'association des auditeurs jeunes de l'IHEDN Champagne-Ardenne

 



  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

Consultez les dates des vacances scolaires :

Les dates des vacances scolaires

Campagnes

eParents nouvelle version




référentiel Marianne


faire entrer l'École dans l'ère du numérique


Suivez-nous sur les réseaux sociaux