10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition

"Un seul esclave sur la Terre suffit pour déshonorer la liberté de tous les hommes."
Victor Hugo.

Depuis une quinzaine d’années le mois de mai est devenu le "Mois des Mémoires" de l’esclavage et de ses héritages. La journée du 10 mai est, en métropole, depuis 20 ans "la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions".

Les cérémonies culturelles et les événements qui l’entourent nous rappellent l’importance de cette page de notre histoire.

Les programmes scolaires permettent à tous les élèves d'acquérir des connaissances sur la question de l'esclavage.

Ces connaissances, souvent complétées par leur participation et leur engagement dans des actions éducatives ou la participation à un temps fort mémoriel, leur permettent aussi de développer une réflexion civique autour de quelques-uns des moments décisifs qui ont forgé les valeurs de la République, la liberté, l’égalité et la fraternité.

Chaque année, la communauté éducative est invitée à organiser des moments particuliers de réflexion et d'échange à l'occasion des cérémonies de commémoration qui sont organisées dans les départements, notamment le 10 mai. Cette année les publics scolaires ne pourront pas être associés à ces cérémonies, mais cela ne remet pas en cause leur mobilisation dans le cadre du Mois des Mémoires.

Le concours scolaire "La Flamme de l’égalité" permet aussi aux élèves d’exprimer, chaque année, leur engagement dans ce parcours mémoriel.

Le thème 2021 était "Esclavage et traites : des crimes contre l’humanité".

C’est la classe de quatrième de Mme Peignaud (collège Albert Camus, Aube) qui a représenté l’académie de Reims au niveau national cette année avec sa production audiovisuelle.

La classe de CM1-CM2 de Sophie Febvre (école primaire J.B. Leboeuf, Le Pailly, Haute-Marne) a, quant à elle, été sélectionnée avec la création d’un abécédaire sur l’esclavage :