Accompagnant des élèves en situation de handicap (AESH)

Les assistants pour élèves en situation de handicap (AESH) se voient confier des missions d'aide aux élèves en situation de handicap.

Ainsi, sous le contrôle des enseignants, ils ont vocation à favoriser l'autonomie de l'élève, sans se substituer à lui, sauf lorsque c'est nécessaire. Les AESH participent au collectif de travail des écoles et établissements et sont membres à part entière de la communauté éducative.

Les différents types d'accompagnement :

Il faut en distinguer trois types d'accompagnement :

  • Les AESH ayant une fonction d'aide mutualisée (AVS-M) : réponse aux besoins d'accompagnement d'élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue, aide à plusieurs élèves handicapés simultanément.
  • Les AESH ayant une fonction collective (AVS-co) : aide à une équipe d'école ou d'établissement, intégrant plusieurs jeunes handicapés dans le cadre d'un dispositif collectif tel qu'une Unité Locale d'Inclusion Scolaire (ULIS).
  • Les AESH ou AVS ayant une fonction individuelle (AVS-i) : aide à l'accueil et à l'inclusion individualisés d'élèves handicapés pour lesquels cette aide a été reconnue nécessaire par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapés).

Conditions de recrutement :

Conformément à l'article 2 du décret du 27 juin 2014, peuvent être recrutés en tant qu'AESH :

  • Les candidats titulaires d'un diplôme professionnel dans le domaine de l'aide à la personne, tel que le DEAES qui, depuis 2016, remplace les diplômes d'État d'auxiliaire de vie sociale et d'aide médico-psychologique ;
  • Les personnes ayant exercé pendant au moins neuf mois dans les domaines de l'accompagnement des personnes en situation de handicap, notamment les élèves ou les étudiants ;
  • Les candidats justifiant d'un titre ou diplôme classé au moins au niveau IV, ou d'une qualification reconnue au moins équivalente à l'un de ces titres ou diplôme.

Les AESH diplômés du baccalauréat ou d'un titre ou diplôme équivalent pourront notamment accompagner les élèves en situation de handicap en classes de seconde, première ou terminale.