Jeunes chroniqueurs au festival des Marionnettes 2021

Les élèves de 4eD du collège Robert-de-Sorbon de Rethel (08) dressent le bilan de leur participation

Lors de la première étape de ce projet, le vendredi 10 septembre 2021, les collégiens ont rencontré les intervenants. Il s'agissait de trois personnes de l’équipe de Radio Primitive située à Reims, de Guillaume, médiateur numérique éducatif du Réseau Canopé et d'une enseignante travaillant en collaboration avec le festival. 

Ils ont d’abord expliqué aux élèves en quoi consiste le festival. Ces derniers ont aussi appris le nom du spectacle qu'ils allaient voir le 22 septembre : "Présomptions, saison 2" et ils ont émis des hypothèses sur son contenu. 

Puis l’équipe a proposé aux collégiens différents rôles à tenir lors du projet :

  •  Des techniciens qui préparent les casques, les micros, les montages, disent quand parler ou non lors de l’émission ;
  • Des chroniqueurs qui préparent des textes pour décrire et expliquer en quoi consiste le spectacle vu ou le Festival ;
  •  Des intervieweurs qui préparent des questions, manipulent les micros et les casques et interrogent les comédiens, le metteur en scène au sujet du spectacle et de toute leur préparation ;
  • Des intervieweurs lors des micros-trottoirs qui préparent des questions, manipulent les micros et casques et qui s'occupent d'interroger les spectateurs qui sortent de la salle afin qu'ils donnent leurs avis ;

Des groupes pour les chroniques, les techniciens, les interviews et les micros-trottoirs ont été constitués.

Le mercredi 22 septembre, en route pour le Festival des marionnettes à Charleville-Mézières où rendez-vous avait été pris à 10 h à la salle du Mont-Olympe pour assister au spectacle "Présomptions, saison 2".

Ce spectacle était divisé en 3 tableaux. Les jeunes reporters ont pu voir des marionnettes à taille humaine avec des masques larvaires et des pantins. Elles représentaient des jeunes adultes parfois en désaccord au sujet des préjugés notamment sur la question de l’égalité fille-garçon. 

Deux équipes (accompagnées de Guillaume du Réseau Canopé) ont eu la chance d’utiliser les micros et les casques testés le 10 septembre. Une équipe est allée interviewer le metteur en scène, les comédiens et les marionnettistes dans les loges après le spectacle tandis que l’autre équipe interrogeait les spectateurs à la sortie du spectacle afin de recueillir leurs impressions.

Les personnes interrogées ont été sympathiques mais les jeunes étaient un peu stressés : il ne fallait pas   "louper" les enregistrements !

Les élèves ont ensuite tous participé à un "bord de plateau" pour discuter avec l’équipe du spectacle. 

Après un bon pique-nique, les collégiens ont pu assister à un autre spectacle, du théâtre d’objets, "L’île au trésor".

L’après-midi s’est terminée sur la Place Ducale où avaient lieu des spectacles de rue, des vendeurs de marionnettes étaient aussi présents.

Pour clôturer ce projet le vendredi 15 octobre, les chroniqueurs ont présenté : "Le collège Robert-de-Sorbon fait son émission !"

Les intervenant présents lors de la première étape sont revenus pour préparer l'émission. Les collégiens ont fait le point en groupes, sur les différentes rubriques de l’émission. Ils ont préparé l'ordre de passage, écouté les enregistrements effectués à Charleville (dont le montage avait déjà été fait par l’équipe de la radio), fait le point sur les jingles, imprimé les chroniques, préparé les transitions, les enchaînements, installé et vérifié le matériel technique… 

C’est ce qui s'appelle "le grand rush" ! Tous étaient impatients d'être en direct à 11h15. Il y en a qui cavalaient pour aller chercher des papiers, des stylos et l'imprimante ne fonctionnait pas donc c'était un peu la galère !

Le stress était au rendez-vous avant l'enregistrement de cette émission.

Une répétition de 30 minutes avant le direct avait été programmée, histoire de voir si tout se cale bien pour les placements aux micros et les déplacements des élèves, qui peuvent provoquer beaucoup de bruit s’ils ne sont pas faits au bon moment. Heureusement que l’équipe technique qui se chargeait de tout cela s’en est bien sortie !

11h15 : c’est le direct et là, chacun sait ce qu’il a à faire, à dire pendant près de 22 minutes ! L'émission

s'est déroulée dans de bonnes conditions, il n'y a pas eu de grosse catastrophe : les chroniqueurs parlent en direct au micro, on entend les interviews et les micros-trottoirs, les jingles choisis par l’équipe technique… 

Quelques mots-clés retenus par les élèves de 4eD concernant ce projet : 

Radio, interview, chronique, découverte, festival, marionnettes, marionnettiste, parler sans timidité, stress, concentration, travail d’équipe, belle expérience enrichissante, savoir-faire, métiers de la radio, projet différent. 

 Pour écouter ou réécouter l'émission : 

 https://www.radioprimitive.fr/ puis Rubrique Ateliers (le podcast du collège Robert-de-Sorbon) se trouve en bas de la page.