"Oh zut, on a encore oublié Madame Lavoisier !" au collège Françoise-Dolto de Nogent (52)

Des élèves de 4e, encadrés par Olivier Noël (professeur de sciences physiques) et Christine Bretton (professeure documentaliste) ont travaillé sur la mise en avant des femmes scientifiques.

Les collégiens ont tout d’abord pu visiter une exposition sur les femmes dans la science dans le hall de l'établissement : il y manquait Madame Lavoisier ! Afin de présenter dignement cette femme hors du commun, l’objectif était de créer des affiches.

Ces affiches devaient mettre en exergue le rôle joué par Madame Lavoisier dans les découvertes de son époux.

Pour cela, les élèves se sont appuyés sur différents textes extraits de revues scientifiques.

Ce travail sur la sélection d’informations leur a permis de présenter les actions menées par Madame Lavoisier selon ses quatre « métiers » : traductrice, illustratrice, scientifique et écrivaine.

Antoine Lavoisier, chimiste, philosophe et économiste, souvent présenté comme le père de la chimie moderne, a découvert par exemple qu'il y a de l'azote et de l’oxygène dans l'air.

Son épouse lui a été d'une aide précieuse en traduisant des publications scientifiques anglaises et latines pour les lui rendre accessibles, en illustrant certaines expériences, en prenant une part active à ses réflexions ainsi qu’en participant aux discussions scientifiques avec ses contemporains.

Antoine Lavoisier a été guillotiné en 1794 et c'est grâce à celle-ci que ses recherches ont été synthétisées et publiées en 1805.

Un magazine de jeunesse bimensuel s'est intéressé à ce projet et a interviewé par visioconférence Eloane Ragueneau, une des élèves de la classe porteuse du projet.