Journée des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition au collège A. Camus

La journée du 10 mai est depuis 20 ans « la Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions ». À cette occasion, la classe de 4ème5 du collège Albert Camus à La Chapelle Saint Luc a accueilli Frédéric Bablon, directeur académique des services de l’Éducation nationale de l’Aube pour lui présenter leur travail de mémoire. Il était en compagnie de Christophe Borgus, secrétaire général de la Préfecture de l’Aube, Olivier Girardin, maire de la commune et Hania Kouider-Sahed, conseillère départementale.

Madame Peignaud, professeure d’histoire-géographie en charge du projet a présenté les différents travaux des élèves, qui se sont déroulés sur une grande partie de l’année scolaire. Puis chacun a pu déambuler pour découvrir l’exposition réalisée et expliquée par les collégiens : « Être un esclave au XVIIIe siècle ». 

Les 9 élèves investis dans ce projet ont, par la suite, lu un extrait de « Beloved » de la romancière Toni Morrison. Enfin, la vidéo réalisée par les collégiens dans le cadre du concours « La flamme de l’égalité » et pour laquelle ils ont remporté le prix académique, a été projetée.

C’est la deuxième année de participation du collège à ce concours national qui marque cette année, le 20ème anniversaire de la loi Taubira tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité.

Frédéric Bablon a chaleureusement remercié les élèves et leurs professeurs pour ce travail de mémoire primordial et a salué le courage de tous ceux qui se sont opposés à l’esclavage au risque de leur vie et ont contribué à son abolition. Il a rappelé que certaines formes de servitude sont encore d’actualité aujourd’hui et qu’il est fondamental d’éveiller les consciences de nos jeunes sur les sujets sensibles que sont l’égalité, la lutte contre les discriminations et autres formes d’injustices.

Découvrez la vidéo « Le procès »