Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de la Haute-Marne

Partager cette page

Un Campus Connecté à Chaumont (52)
Actualités

Lundi 7 juin 2019, à 14 h dans les locaux de la Maison du Livre et de l'Affiche - Les Silos (futur lieu d'accueil du Campus Connecté), Christine Guillemy, maire de Chaumont, Christelle Gautherot Inspectrice d'académie de la Haute-Marne, Sandrine Puppini, conseillère auprès de la rectrice Hélène Insel et Anne-Marie Nédélec, maire de Nogent et vice-présidente de l'agglomération de Chaumont en charge de l'enseignement supérieur ont tenu une conférence de presse pour présenter le dispositif qui sera opérationnel dès le mois de septembre.

Conférence de presse campus connecté Chaumont © DSDEN 52

Christine Guillemy a pris la parole pour accueillir les participants et présenter une genèse du projet : 5 régions ont été ciblées pour l'implantation de ces Campus Connectés (au nombre de 13), parmi lesquelles la région Grand Est où 2 sites ont été choisis, les villes de Chaumont (52) et Bar-le-Duc (55). Ces deux villes sont aussi bénéficiaires du dispositif "Cœur de villes".

Le choix du lieu est apparu évident, en effet la Maison du Livre et de l'Affiche - Les Silos est un lieu de proximité avec la gare ferroviaire et avec le centre-ville et c'est une médiathèque qui est très fréquentée par les lycéens et les étudiants déjà présents à Chaumont.

Quant au choix de la ville, il s'explique par des raisons culturelles et économiques et aussi par le fait que la mobilité est compliquée pour les jeunes compte tenu de l'éloignement des villes universitaires ou de leurs difficultés d'accès.

Puis Christelle Gautherot a considéré que ce dispositif était une chance pour les jeunes qui pourront rester au début de leurs études dans un environnement sécurisé et être accompagnés par des référents et des tuteurs qui les aideront à structurer leur travail. Cela leur permettra une prise d'autonomie progressive. Ce Campus Connecté sera aussi un moyen pour les étudiants qui ont échoué en première année de pouvoir reprendre pied et de continuer plus sereinement leur cursus.

C'est ensuite Sandrine Puppini qui a pris la parole pour souligner qu'il y avait eu une volonté très forte et très opérationnelle dans l'académie pour qu'un maximum de bacheliers accède aux études supérieures.

Elle a précisé quelques points fonctionnels relatifs à ce nouveau dispositif :

- Environ 80 formations seront accessibles.

- Il sera nécessaire d'être titulaire du Baccalauréat pour pouvoir s'inscrire.

- Le dispositif s'adressera aussi à de jeunes adultes qui sont déjà entrés dans le monde du travail mais qui souhaiteraient reprendre des études.

- Les étudiants du Campus Connecté bénéficieront d'un accompagnement individuel des personnels des CIO (Centres d'Information et d'Orientation) et des Missions Locales.

- Les conditions d'inscription peuvent être différentes en fonction de la formation choisie.

- Des enseignants universitaires auront un rôle de coach pour encadrer ces étudiants.

- Les étudiants qui auront validé leur première année par le biais du Campus Connecté pourront s'ils le souhaitent rejoindre un centre universitaire pour poursuivre leur cursus.

Anne-Marie Nédélec a, quant à elle, tenu tout d'abord à mettre en avant la grande souplesse de ce dispositif. Elle souligne que cette fois c'est l'Université qui se déplace dans les territoires et que le plan numérique qui a été déployé en Haute-Marne trouve tout son sens pour la mise en place du Campus Connecté. La question prégnante de savoir comment il est possible d'accueillir des étudiants sur des secteurs où il n'y a pas d'universités se trouve en partie résolu. Il est à noter également que le panel des formations est très étendu et que l'encadrement mis en place est très sécurisant pour les jeunes.

En ce qui concerne l'investissement, la ville de Chaumont, l'Etat et le conseil Régional ont versé des fonds à hauteur de 131 000 €. L'agglomération de Chaumont prendra le relais en ce qui concerne les frais de fonctionnement.

La jauge sera d'une vingtaine d'étudiants pour la rentrée 2019 et dès 2020 ce dispositif entrera dans les propositions de Parcoursup, mais ne sera en aucun cas en concurrence avec les filières classiques.

La convention concernant le Campus Connecté a été signée pour trois ans, un bilan sera ensuite établi pour l'extension et la généralisation à toutes les académies.

En parallèle, l'agglomération de Chaumont va développer des politiques de dynamisation de la vie étudiante à Chaumont ainsi qu'à Nogent.

Christine Guillemy reprend la parole pour indiquer qu'une politique du logement étudiant existe à Chaumont en lien avec Chaumont Habitat. Des logements meublés en cohabitation sont disponibles pour les étudiants et le mobilier de ces appartements a été fabriqué par les élèves du lycée Charles de Gaulle de Chaumont.

En conclusion, Christelle Gautherot pense que cela créera une synergie entre les étudiants qui fréquenteront le site du Campus Connecté et générera de belles rencontres entre lycéens, étudiants et professeurs.

 

A noter : une réunion d'information et une visite du Campus Connecté auront lieu le jeudi 27 juin à 17h15 à la Maison du Livre et de l'Affiche - Les Silos

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes




référentiel Marianne


Suivez-nous sur les réseaux sociaux