Toute l'actualité

Partager cette page

La rectrice en déplacement dans l'Aube
Actualités générales

Agnès Walch Mension-Rigau, rectrice de l'académie s'est rendue au collège Pithou à Troyes (10) ce lundi 12 octobre 2020. Elle a rencontré des élèves qui bénéficient du dispositif Devoirs faits et a pu échanger avec l'équipe pédagogique sur l'aménagement du temps scolaire.

Depuis 2017, l'objectif du programme Devoirs faits est de permettre aux collégiens volontaires de bénéficier d'une aide au sein de leur établissement. Cette année, il a été mis en place dès la rentrée.

Accompagnée de Sibylle Bertail-Fassaert, vice-présidente du Conseil départemental, et de Frédéric Bablon, directeur académique des services de l'Éducation nationale de l'Aube, la rectrice a pu suivre une séquence proposée à des élèves de 6e. Au collège Pithou, un assistant pédagogique est dédié à ce programme. Il accueille les élèves toute la journée sur inscription, en lien étroit avec les familles et sur les conseils des professeurs principaux.

La crise sanitaire a fragilisé les acquis des élèves et les a conduits à travailler davantage en autonomie pendant le confinement. Dans ce contexte, le dispositif Devoirs faits est d'autant plus utile, car il permet de consolider les compétences des élèves et leur capacité à travailler de manière individuelle pour aborder cette année en confiance.

« Il est important de donner la possibilité aux élèves de venir quand ils en ressentent le besoin », a souligné la rectrice à l'issue de la rencontre avec les élèves.

Au-delà de l'accompagnement dans la réalisation des devoirs, Devoirs faits doit conduire à faire progresser la prise en charge pédagogique globale des collégiens.

Au collège Pithou, Devoirs faits est inscrit dans l'emploi du temps des 550 élèves qui bénéficient ainsi d'un soutien et d'un accompagnement selon leurs besoins, soit par petits groupes, ou pour toute la classe. « Les cours d'une heure trente, mis en place dans notre collège, laissent le temps aux enseignants d'expliciter les devoirs à la fin des cours », témoigne Christiane Morteau, la principale. Et le lien est assuré avec les professeurs principaux et les assistants pédagogiques qui encadrent les élèves sur le temps Devoirs faits.

L'aménagement du temps scolaire a fait l'objet d'une table ronde. Les enseignants ont présenté la mise en place des cours d'une heure trente qui ont notamment permis de réaménager les séquences des cours et d'apaiser le climat scolaire en limitant par exemple les déplacements au sein de l'établissement. Ce temps d'échange avec les enseignants a aussi été l'occasion de présenter le projet des éco-délégués dont une partie est destinée à lutter contre le décrochage scolaire. Ce projet prévoit ainsi un tutorat et un accompagnement des élèves vers une découverte des métiers de proximité et du développement durable. Ce dispositif permet d'aborder la dimension plus large de l'orientation et d'agir sur la motivation des élèves.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes




référentiel Marianne


Suivez-nous sur les réseaux sociaux