Toute l'actualité

Partager cette page

La campagne de dépistage par test antigénique dans les établissements scolaires se poursuit
Actualités générales

La campagne de dépistage par test antigénique rapide au bénéfice des personnels des établissements scolaires de l'académie a repris après une interruption de 15 jours liée aux vacances scolaires. Le coup d'envoi de cette campagne avait été donné le 10 décembre 2020.

Ce dispositif vient en appui des mesures facilitant l'accès aux tests RT-PCR en laboratoire pour les personnels qui assurent au quotidien la continuité de l'accueil, de l'enseignement et des services aux élèves et à leurs familles.

Cette campagne nationale permet aux personnels volontaires, dans les zones de forte circulation virale ou de difficultés d'accès aux tests, de bénéficier d'un dépistage au plus près de leur lieu de travail. Elle est déployée dans les territoires par les autorités académiques, avec l'appui de l'ARS Grand Est et en lien direct avec les préfectures. Les personnels sont informés, par leur école ou établissement, du calendrier et du lieu où ils peuvent se faire dépister.

Plus de 90 infirmiers et médecins de l'académie, déjà fortement mobilisés et engagés dans les différents dispositifs de lutte contre l'épidémie depuis le début de la crise sanitaire ont une nouvelle fois répondu en nombre à l'appel pour assurer cette mission particulière.

Spécifiquement formés au dépistage, les infirmiers et médecins de l'académie ont été munis d'équipements de protection et de matériel de dépistage. Constitués en brigades, ils réalisent ces tests au sein même des établissements scolaires, dont les locaux sont transformés pour l'occasion en antenne médicale provisoire.

Au sein de ces antennes éphémères, tout est prévu pour réaliser cette opération dans le plus strict respect des règles d'hygiène, de discrétion et de confidentialité : sens de circulation, espace de prélèvement, ventilation, gestion des déchets, traçabilité.

Le recteur Olivier Brandouy s'est rendu au collège Pierre de Coubertin de Cormontreuil (51) ce jeudi 14 janvier 2021 afin de rencontrer l'une des brigades. Il en a profité pour se faire tester.

Les résultats du test, accessibles en moins d'une demi-heure, sont communiqués de manière strictement personnelle par écrit à l'intéressé, puis saisis sur le portail national sécurisé de recueil des données SI-DEP.

Depuis le début de la campagne, 48 établissements ont déjà accueilli ces brigades mobiles et 1657 personnels volontaires ont bénéficié de ce test, dont 755 depuis la reprise des cours la semaine dernière.

Deux tests se sont révélés positifs (avant les vacances de Noël). Ces situations de contamination identifiées, la procédure de contact tracing a été enclenchée sans retard, afin de limiter au maximum la constitution de clusters ou de chaînes de transmission.

L'activité de dépistage monte en puissance dans les 4 départements par une multiplication des sites d'accueil aussi bien dans les écoles que dans les établissements du second degré afin de permettre l'accès au test plus grand nombre.

Par ailleurs, la campagne de sensibilisation se poursuit dans les écoles et les établissements, permettant de rappeler les gestes barrières, la nécessité d'éviter le brassage et de maintenir la distanciation physique.

Partager cette page
  • Imprimer
  • Agrandir / Réduire

Carte

Carte des établissements de France

C'est pratique

Les dates des vacances scolaires

DISPOSITIF VIGIPIRATE

Consignes de sécurité

Campagnes





Suivez-nous sur les réseaux sociaux