Concours National de la Résistance et de la Déportation

L’académie de Reims dévoile son palmarès académique

Le concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD) est mis en place en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’Éducation nationale. Il réunit de 35 000 à 60 000 élèves par an qui sont accompagnés par des professeurs volontaires. On évalue qu’au cours de ses 60 années d’histoire du concours, ce sont plus d’un million et demi d’élèves qui y ont participé.

Ce concours a pour but de perpétuer la mémoire de la résistance et de la déportation chez les jeunes en leur permettant d'effectuer des travaux historiques et civiques autour de ces questions. Le CNRD est ouvert aux élèves de troisième ainsi qu'aux élèves de lycées. Les élèves peuvent se présenter seul ou en groupe.

Chaque année, un nouveau thème est défini. La thématique pour la période 2019-2020, « 1940 : Entrer en résistance. Comprendre, refuser, résister » a été reconduite pour 2020-2021. Le jury académique du CNRD s'est réuni le 19 mai 2021 afin de sélectionner les meilleures réalisations dans quatre catégories : copies individuelles lycée, collectif lycée, copies individuelles collège et collectif collège.

Cette année, les lauréats pour la catégorie « copies individuelles lycée » sont  Luca Caracotch du lycée St François de Sales de Troyes (premier prix),  Solène Dervin du lycée Stéphane Hessel d’Épernay (deuxième prix), Mathilde Framery du lycée Édouard Herriot de Sainte-Savine (troisième prix).

Les lauréats pour la catégorie collectif lycée sont :

  • Journal de vie manuscrit par Athénais Cailly, Amandine Audebert et Mathilde Arrouart du lycée Stéphane Hessel à Épernay (premier prix). Ce journal correspond à une œuvre combinant à la fois l'expression littéraire et picturale, est accompagné d’une chanson écrite par les élèves. Il permet de suivre une jeune française pendant la Seconde Guerre mondiale ;
  • Livret « Rose Valland » par Léonie Dumange, Jeanne Hubert, Constance Somson, Rémy Rolet et Enzo Ribeiro du lycée professionnel de Bazeilles (deuxième prix). Ce livret retrace l'action résistante de Rose Valland durant l'Occupation allemande à Paris pour tenter de sauvegarder le patrimoine artistique juif ;
  • Journal de Suzanne Chauvin par Joséphine Terriere, Juliette Quesne et Anastasia Thiriot du lycée Jean XXIII de Reims (troisième prix). Ce journal décrit l'histoire d'une lycéenne et permet de plonger dans le quotidien des victimes de la guerre.

Les lauréats pour la catégorie « copies individuelles collège » 

Charlotte Ribault du collège St Bernard de Troyes (premier prix), Juliette Carret du collège St Jean-Baptiste de la Salle de Charleville-Mézières (deuxième prix) et Justine Lemoine du collège St Joseph de Romilly-sur-Seine (troisième prix).

Les lauréats pour la catégorie collectif collège

  • la SEGPA du collège Trois Fontaines de Reims dont les élèves ont réalisé une maquette correspond à un projet pluridisciplinaire réunissant les arts plastiques, le français, l'histoire ainsi que des recherches documentaires ;
  • le collège Oudinot de Chaumont, second ex-aequo, dont les élèves ont réalisé une exposition qui comprend dix-neuf panneaux retraçant l'histoire des principaux mouvements et figures de la résistance ;
  • le collège Les Franchises de Langres, second ex aequo, dont les élèves ont réalisé une valise qui invite le public à créer cube après cube la Croix de Lorraine. Chaque cube propose une piste de réflexion sur différents événements et personnages emblématiques de la résistance.

Le rectorat de Reims a pu accueillir les travaux des lauréats du mardi 25 au vendredi 28 mai avant leur départ pour l’évaluation du jury national.

Focus sur la remise des Prix du CNRD en Haute-Marne

Vendredi 18 juin, Olivier Brandouy, recteur de l'académie de Reims s'est rendu à Colombey-les-Deux-Eglises pour assister à la remise des prix départementaux.

Les collégiens et lycéens lauréats accompagnés de leurs professeurs ont été accueillis dans l'amphithéâtre Anne de Gaulle au sein du Mémorial.

On notait aussi la présence de Michel Fonné, inspecteur d'académie de la Haute-Marne, de Joseph Zimmet, préfet du département, de Laurent Dumont, directeur général délégué du Mémorial Charles de Gaulle, d'Anne de Laroullière, petite-fille du général ainsi que celle de nombreux partenaires de ce concours.

Ce sont les élèves des établissements suivants qui se sont vus remettre leurs prix :

  • Pour l'année 2020

Collège Oudinot de Chaumont

  • Pour l'année 2021

Collège Amiral Decrès de Châteauvillain

Collège Les Franchises de Langres

Collège Françoise Dolto de Nogent

Lycée d'enseignement professionnel agricole de Fayl-Billot

Maison d'arrêt de Chaumont

A l'issue de cette cérémonie, les élèves se sont rendus au pied de la Croix de Lorraine pour assister à la commémoration de l'appel du 18 juin.

Ils ont été impressionnés par ce moment solennel à la fin duquel Olivier Brandouy est venu les féliciter pour leur engagement et pour la qualité de leurs travaux.