Des campus connectés pour investir dans l'avenir de la jeunesse et des territoires

La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a annoncé il y a plusieurs semaines le nom des 89 lauréats de l'appel à projets "Campus connectés".

C'est grâce au Programme d'investissements d'avenir (P.I.A.) que ces campus connectés peuvent se développer sur tout le territoire. Ils bénéficieront , en métropole comme en outre-mer d'une enveloppe de 25 millions d'euros de subventions dans le cadre du PIA 3.

Ils ont pour ambition de rapprocher l'enseignement supérieur de tous les territoires, en faisant émerger de véritables tiers-lieux de l'enseignement supérieur, innovants et collaboratifs, complémentaires des établissements universitaires et de leurs antennes.

Portés par une collectivité territoriale, en partenariat avec une université et en lien avec le rectorat et les acteurs locaux de l'éducation, les campus connectés offrent à tout apprenant la possibilité de poursuivre une formation dans l’enseignement supérieur, diplômante ou certifiante, à distance, et dans des conditions favorisant sa réussite. Ces campus connectés constituent également de véritables lieux de lien social dans les territoires enclavés.

Ils sont donc des lieux d'études où les jeunes peuvent suivre, près de chez eux, des formations à distance dans l'enseignement supérieur en bénéficiant d'un tutorat individuel et collectif.

Dans notre académie, deux campus connectés permettent aux jeunes de bénéficier de ce dispositif : un à Chaumont (52) et l'autre à Vitry-le-François (51).