Le projet O.A.S.I.S.

Le projet OASIS au service des élèves ardennais

O.A.S.I.S. est un projet porté par la DSDEN des Ardennes, le Conseil départemental des Ardennes, la région Grand Est et le laboratoire BONHEURS de CY Cergy Paris Université. Son objectif est de développer l'autonomie des élèves pour une meilleure réussite scolaire et leur insertion professionnelle.

En novembre 2022, un Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) France 2030 "Innovation dans la forme scolaire" a été lancé avec un budget de 250 M€ sur 5 ans. Il s’agissait de "favoriser la transformation de l’enseignement scolaire en finançant des expérimentations permettant de faire évoluer les pratiques et les modes d’organisation, et en créant un réseau national collaboratif de lauréats". Le 13 juillet 2022, le Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse et le Secrétariat général pour l'investissement annoncent que 7 projets sont retenus sur les 40 déposés, dont le projet O.A.S.I.S.

Le projet OASIS est un projet collectif qui associe l’ensemble des acteurs de l’École avec pour ambition de mieux faire réussir les élèves ardennais, en repensant la forme scolaire. Il prend appui sur les spécificités du territoire ardennais et des élèves qui fréquentent nos écoles, collèges et lycées. Dans un contexte socio-économique difficile, on observe sur ce territoire rural, un manque de mobilité et d’ambition de nos élèves. 
Favoriser l’autonomie des élèves est le premier objectif recherché au travers de ce projet. En les rendant plus autonomes, plus éclairés, plus confiants dans leur capacité à réussir, on cherche à les rendre maitres de leur choix et acteurs de leur devenir. 
Par le biais de ce projet, nous formulons l’hypothèse suivante : la mobilisation de nouvelles formes scolaires permet-elle une construction progressive de l’autonomie, dans une perspective d’émancipation individuelle ? 
Pour éprouver cette hypothèse, le projet questionne les trois composantes de la forme scolaire :

  • L’espace, qu’il soit physique ou virtuel, dans lequel les apprentissages et l’éducation sont dispensés, inhibe ou favorise l’autonomie. L’expérience de la mobilité, qu’elle soit réelle ou virtuelle, y participe ;
  • Le temps, dans son organisation, à différentes échelles et différents niveaux (infra ou pluri journalier, scolaire ou hors-temps scolaire…) potentialise également cette autonomie ;
  • Les pratiques pédagogiques innovantes, requestionnées, éventuellement confortées peuvent contribuer à rendre les élèves plus acteurs et plus autonomes.

Pour répondre à cet enjeu, pour favoriser le processus par lequel l’autonomie est progressivement acquise, le projet entend explorer deux approches complémentaires au travers de 2 axes : 

  • L’axe "aller vers" qui se déploie sur l’ensemble du département, et en particulier dans les territoires ruraux les plus isolés avec des actions pédagogiques, éducatives, culturelles, d’information ou des animations invitant les jeunes à la curiosité et l’exploration de nouvelles situations d’apprentissages. Un car, aménagé et équipé qui offrira un nouvel espace d’apprentissage qui sillonnera le département, à la rencontre des écoliers, collégiens et lycéens, mais aussi des jeunes engagés dans des associations sportives et culturelles locales, des adultes qui les encadrent, des familles, sur les différents temps de l’enfant, scolaire et hors scolaire. 
  • L’axe "franchir" qui expérimente de nouvelles approches pédagogiques dans des espaces scolaires repensés et dans des organisations du temps scolaire différentes. La volonté est de favoriser l’autonomie des élèves afin de faciliter les transitions au cours de leurs parcours scolaires (CM2-6ème, 3ème- 2nde, Terminale-Supérieur ou insertion professionnelle).
Schéma axes du projet O.A.S.I.S.

OASIS est l’acronyme d’"Organisation des Apprentissages au Service des Itinéraires Scolaires". Il évoque un lieu agréable, fertile qui offre des ressources, dans une nature exigeante. Cette oasis est donc celle de la culture et de la science, des humanités, de l’ouverture au monde et plus globalement celle de l’École de la République que nous proposons, dans une nouvelle forme d’organisation.

Si la crise sanitaire a fortement impacté les élèves dans leurs apprentissages, et notamment ceux les plus éloignés de l’école, elle a, face à une situation inédite, permis à des enseignants d’innover pour que l’École puisse continuer de fonctionner, malgré la fermeture des établissements scolaires. Elle a été pour ces derniers l’occasion d’apprendre sur la construction de l’autonomie de leurs élèves, sur leur capacité ou leur difficulté à apprendre et à s’organiser seul, sur leur rythme d’apprentissage dans la journée, dans la semaine, voire au-delà, mais aussi sur la place des relations humaines au sein de l’École, sur la nécessaire confiance à tisser entre apprenants et enseignants, et avec les parents. 
Des équipes se sont saisies de cette occasion pour en faire une opportunité et repenser la prise en charge des élèves, la relation aux savoirs et aux apprentissages. C’est le cas du collège de la Retourne à Juniville : le projet O.A.S.I.S s’appuie ainsi sur leur expérimentation pour développer notamment l’axe franchir.

Le projet est conçu avant tout comme un projet de territoire qui se nourrit des alliances éducatives et des forces locales. Il est attendu un maillage fin du territoire, un partage d’expériences, des enrichissements mutuels, tant au sein de l’École entre établissements (projets citoyens entre établissement, y compris avec des établissements européens), entre enseignants (partage de pratiques), qu’entre l’École et les acteurs locaux (collectivités, jumelages, associations culturelles et sportives...).

  • La Direction des services départementaux de l’Éducation nationale des Ardennes porte le projet, le pilote et gère sa coordination. La DSDEN se charge de la mobilisation des établissements scolaires et des personnels de l’Éducation nationale en lien avec les inspecteurs de l’éducation nationale. Le GIP FCIP est le support juridique et financier du dossier, il est notamment chargé de l’exécution des flux financiers ;
  • Le Conseil départemental des Ardennes se charge notamment des aménagements des espaces des collèges sur l’axe « franchir », et mobilise son expertise juridique ;
  • La Région Grand Est se charge notamment des aménagements des espaces des lycées sur l’axe « franchir ». Elle réalise l’achat et l’exploitation du car (avec l’aide de l’expertise de la Régie Départementale des Transports des Ardennes – RDTA) sur l’axe « aller vers » ;
  • Le Laboratoire B.O.N.H.E.U.R.S. (bien-être, organisations, numérique, habitabilité, éducation, universalité, relation et savoirs) de CY Cergy Paris Université apporte sa connaissance et son expertise nationale et internationale quant au bâti scolaire. Il évalue tout au long de la vie du projet son impact sur l’autonomie des élèves. Un doctorant et un post-doctorant seront dédiés au projet.

Le budget du projet O.A.S.I.S., initialement prévu à hauteur de 7 237 289€, sur 5 années, est désormais estimé à 10 193 051.67€. Le projet recevra une partie de la subvention France 2030. Cette somme comprend les dépenses de personnel, d’aménagement des locaux, d’équipements matériels et logiciels ou encore les frais généraux additionnels et d’exploitation supportés directement pour la mise en œuvre du projet (marketing territorial, communication, prestations d’ingénierie et prestations techniques, frais de fonctionnement et de gestion de la chefferie de projet…). Chaque partenaire contribue à ce financement. 
Le plan de Relance le finance à hauteur de 2 934 575 €. C’est une opportunité pour notre département qui verra ainsi les moyens dédiés à l’Éducation croître de façon significative.

Printemps 2024

  • Achat du car
  • Lancement de l’appel à manifestation d’intérêt pour la constitution des dossiers de participation à l’axe « franchir » 

Été 2024 :

  • Lancement de la campagne de recrutement des enseignants pour la constitution de l’équipe pédagogique du car

Septembre 2024 :

  • Constitution de l’équipe pédagogique du car

Hiver 2024 :

  • Mise en service du car

Mise à jour : janvier 2024