Après la troisième

Mon enfant est en classe de 3e (générale, prépa-pro ou SEGPA)

Phase n°1

Information et réflexion

 

Septembre à décembre

 

 

Je réfléchis et je m’informe avec mon enfant

Phase n°2

Intentions provisoires d'orientation

 

 

 

 

Janvier-Février

Je saisis mon/mes intention(s) provisoire(s) d’orientation

Conseil de classe 2e trimestre

Le conseil de classe émet un avis sur mon/mes intention(s) provisoire(s)

Phase n°3

Choix définitifs d'orientation

 

 

 

 

 

 

 

Avril-Mai

 

 

Je saisis mon/mes choix définitif(s) d’orientation

Conseil de classe 3e trimestre

 

 

Le conseil de classe répond à mon/mes choix définitif(s) par une/des proposition(s) d’orientation

Phase n°4

Voeux d'affection

 

 

 

 

 

 

 

 

Mai-Juin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je saisis mon/mes vœu(x) d’affectation
Je reçois ma notification d’affectation

Phase n°5

Inscription

A partir du 30 juin

J’inscris mon enfant dans son nouvel établissement 

Phase 1 : Information et réflexion

Je réfléchis et je m’informe avec mon enfant

Comment réfléchir à mon projet d’orientation ?             

1. L’entretien individuel d'orientation 

  • Qu’est-ce que c’est ? C’est un entretien entre l’élève de 3e et son professeur principal. Les parents et le / la psychologue de l’éducation nationale (PsyEN) peuvent y assister.
  • Quand ? Il est organisé par les établissements au cours de l’année de 3e.
  • A quoi sert-il ? 
    •  A faire le point sur le parcours de formation et à examiner les poursuites d’études possibles. 
    • A mettre en place l’accompagnement éducatif en coopération avec le / la PsyEN. 

Pour contacter le / la PsyEn de l’établissement de votre enfant, adressez-vous au CIO (Centre d’Information et d’Orientation) de votre secteur.  

 2. S’informer 

a. Orient’est 

Mis en place par la Région Grand Est, le site répertorie les salons, actualités, forums et rencontres. Son agenda permet de visualiser rapidement les manifestations qui se déroulent près de chez moi.
www.orientest.fr

b. Les portes ouvertes des lycées 

  • Elles sont utiles dans l’élaboration du projet d’orientation de votre enfant car elles permettent :
  • D’avoir des informations sur les matières enseignées : descriptif et contenu des formations (durée des études, contrôle des connaissances, coefficients, sélection...). 
  • De connaître ce qui va être demandé à l’élève comme la quantité de travail personnel qu’il devra fournir, les poursuites d’études envisageables.
  • D’obtenir des informations sur la vie scolaire, l’internat, les clubs sportifs, les activités culturelles, les bourses, les études surveillées, etc.
  • D’obtenir des réponses aux autres questions que vous vous posez avec votre enfant.
  • D’assister à des démonstrations ou des ateliers dans certains établissements, notamment ceux ayant des filières professionnelles.

Consultez les sites internet des lycées pour connaitre leurs dates de portes ouvertes, qui se déroulent en général entre décembre et mars.

c. Le site de l’Onisep 

Il dispose de nombreuses ressources pour s’informer sur les métiers et les formations 
www.onisep.fr

Quelles voies d’orientation après la 3e ?

 

1. La seconde générale et technologique : 2de GT

a. Présentation 

La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination : l'élève y teste ses goûts et ses aptitudes. Ces études mènent au baccalauréat général ou technologique, elles durent trois ans et se déroulent en lycée d’enseignement général et technologique (LEGT).

La seconde générale et technologique est commune à l’ensemble des élèves qui souhaitent passer un baccalauréat général ou un baccalauréat technologique. 

Elle comprend un socle d’enseignements généraux communs à tous les élèves. Seuls des enseignements optionnels facultatifs peuvent être choisis. Ils n’ont aucun caractère obligatoire et ne conditionnement pas l’accès à un parcours particulier pour la première et la terminale.

Note : ce n’est qu’en fin de classe de seconde que votre enfant choisira de préparer un baccalauréat général ou technologique.

b. Documents à consulter

Liste des enseignements optionnels facultatifs et établissements dans lesquels ils sont dispensés :

  • Pour les Ardennes - prochainement
  • Pour l’Aube - prochainement
  • Pour la Marne - prochainement
  • Pour la Haute Marne - prochainement

Pour les cas particuliers ci-dessous, merci de consulter cette fiche (prochainement) :

  • Enseignement « Arts du cirque »
  • Enseignement « Culture et pratique de la danse ou de la musique ou du théâtre » 
  • Sections Européennes 
  • Parcours sportif
  • Options facultatives / classes pouvant être demandées hors secteur et sans dérogation :  
    • LV3 : arabe, chinois, japonais, russe, portugais
    • Création et culture design
    • La seconde spécifique STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration)

2. La seconde professionnelle 

a. Présentation 

La voie professionnelle permet d’apprendre un métier et d’être opérationnel pour s’insérer rapidement dans le monde du travail. Les enseignements généraux sont toujours présents et des enseignements professionnels viennent les compléter. 
2 diplômes différents peuvent être préparés en voie professionnelle : 

  • Le Baccalauréat professionnel en 3 ans
  • Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) en 2 ans

Ces diplômes sont accessibles par la voie scolaire ou par l’apprentissage (contrat de travail avec une entreprise)

Pour tout comprendre de la voie professionnelle :

b. Le Baccalauréat professionnel

Il est organisé en 3 années d’étude et débute par une seconde professionnelle dans un lycée professionnel. 
Certaines secondes professionnelles s’organisent par familles de métiers : l’élève commence par suivre en seconde des enseignements communs à tous les métiers d’un même secteur. C’est seulement à la fin de l’année de seconde professionnelle qu’il choisira la spécialité qui lui convient. Ceci permet à tous les élèves d’acquérir les premières compétences utiles dans un secteur et d’affiner leur choix d’orientation par la suite. 

Par exemple, la famille de métiers « Métiers de la relation client » comprend 3 spécialités :

  • Métiers du commerce et de la vente option A Animation et Gestion de l’espace commercial
  • Métiers du commerce et de la vente option B prospection clientèle et valorisation de l’offre commercial
  • Métiers de l’accueil

Ainsi, l’élève qui souhaite passer un bac pro métiers de l’accueil aura suivi une seconde de la famille de métiers « métiers de la relation client ».  

c. Documents à consulter

Toutes les familles de métiers, leur contenu, des vidéos de présentation et des informations sur les poursuites d’étude et débouchés sur le site de l’Onisep.  

3. Le CAP (Certificat d’Aptitude Professionnelle) en 2 ans

Le CAP est un premier niveau de qualification si on souhaite rapidement entrer dans la vie active. Il se prépare en 2 ans après la classe de 3e (en voie initiale ou en apprentissage).
En CAP, les enseignements professionnels constituent un peu plus de la moitié de l’emploi du temps. Des stages en milieu professionnel sont prévus au cours des 2 années de formation.
Il existe plus de 200 spécialités de CAP. Pour vous faire aider dans votre orientation n’hésitez pas à revenir à l’étape « comment réfléchir à mon projet d’orientation ? ».

Phase 2 : Intentions provisoires d’orientation

Je saisis mon/mes intention(s) provisoire(s) d’orientation

Qu’est-ce qu’une intention provisoire ?

  1. Je fais connaître à l’établissement la/les voies de formation que je souhaite pour mon enfant l’an prochain : la voie générale et technologique (2de GT) et/ou la voie professionnelle (Bac Pro ou CAP).
  2. Je peux formuler plusieurs intentions que je classe par ordre de préférence.
  3. Le conseil de classe répondra en formulant un avis lui aussi provisoire pour chacune des intentions qui ont été formulées. 

Cette étape permet d’entamer un dialogue avec l’établissement/les enseignants sans attendre la fin de l’année.

Comment saisir mon/mes intention(s) provisoire(s) ?

Je peux saisir mon/mes intention(s) provisoire(s) soit par l’intermédiaire du TSO (Téléservice orientation) soit par l’intermédiaire de la fiche de dialogue que l’établissement m’a remise.

Le conseil de classe émet un avis sur mon/mes intention(s) provisoire(s)

Je consulte cet avis

Je prends connaissance de l’avis du conseil de classe du 2ème trimestre sur l’intention / les intentions provisoire(s) que j’ai formulé(es) pour mon enfant :

  • En me connectant au Téléservice orientation, si j’ai formulé mes intentions sur ce dernier. Je dois valider au bas de l’écran pour attester que j’ai bien pris connaissance de la réponse du conseil de classe.
  • Par l’intermédiaire de la fiche de dialogue, que je complète et signe si j’ai complété mes intentions sur cette fiche.

Exemple de consultation des intentions provisoires via le TSO :

Phase 3 : Choix définitifs d’orientation

Je saisis mon/mes choix définitif(s) d’orientation

Qu’est-ce qu’un choix définitif ?

Au 3e trimestre, l’élève et sa famille expriment leur(s) choix définitif(s) d’orientation. Plusieurs choix peuvent être sélectionnés par la famille qui classe ceux-ci par ordre de préférence. 

Comment saisir mon/mes choix définitifs ?

Ce ou ces choix seront examinés par le conseil de classe du 3e trimestre. Ils peuvent être renseignés soit par l’intermédiaire du TSO (Téléservice orientation) soit par l’intermédiaire de la fiche de dialogue que l’établissement m’a remise.

Le conseil de classe répond à mon/mes choix définitif(s) par une/des proposition(s) d’orientation  

Je prends connaissance de cette/ces proposition(s) et j’en accuse réception

  • Sur le Télé-service Orientation :  je me reconnecte après le conseil de classe pour connaitre la ou les réponses du conseil de classe à ma ou mes demandes. Je dois saisir ma réponse et la valider.
  • Si je n’ai pas utilisé le Télé-service : j’utilise la fiche de dialogue transmise par l’établissement, qui m’est retournée par l’intermédiaire de mon enfant. Je dois répondre sur ce document, le signer et le retourner à l’établissement.

Dans les deux cas, j’ai deux choix possibles : accepter l’avis du conseil de classe, ou ne pas l’accepter.

J’accepte la/les proposition(s) du conseil de classe

Accepter la proposition du conseil de classe signifie que je suis d’accord avec la décision d’orientation qui a été prise pour mon enfant. C’est généralement le cas quand le conseil de classe répond favorablement aux demandes des familles.

La décision d’orientation devient alors définitive pour mon enfant.

Je n’accepte pas la/les proposition(s) du conseil de classe

Si je ne suis pas d’accord avec les propositions d’orientation du conseil de classe, je dois prendre immédiatement rendez-vous avec le chef d’établissement. 

Si, à l’issue de cet entretien, nous sommes toujours en désaccord, je peux saisir la commission d’appel : 

Phase 4 : Vœux d’affectation

Je saisis mon/mes vœu(x) d’affectation

Qu’est-ce qu’un vœu d’affectation ?

La procédure d'affectation est l'organisation de l'admission de l'élève dans une classe en fonction de la carte des formations et des vœux des familles. L'affectation relève de l'inspecteur d'académie, directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale (IA-DASEN).

L’élève et sa famille précisent :

  • le lycée souhaité pour la seconde générale et technologique 
  • les spécialités ou familles de métiers souhaitées pour les diplômes professionnels. 

Présenter un dossier n'assure pas toujours une place dans un établissement et les enseignements ou spécialités de son choix. La demande est satisfaite dans la limite des places disponibles. C'est la raison pour laquelle il est conseillé de formuler plusieurs vœux.
 

Comment saisir mon/mes vœu(x) d’affectation ?

Les vœux d'affectation peuvent être renseignés via le Téléservice Affectation après la 3e ou en complétant le dossier de demande d'affectation transmis par le collège.

Dérogation...ou pas ?

Les élèves ayant obtenu l’accord du conseil de classe pour entrer en seconde générale et technologique ont, de droit, une place dans leur lycée de secteur. Les lycées vont donc accueillir prioritairement ces élèves en seconde générale et technologique.

Retrouvez ici la liste des secteurs de lycée :

  • des Ardennes
  • de l’Aube
  • de la Marne
  • de la Haute-Marne

Si un élève souhaite intégrer un autre lycée que le lycée de secteur, deux possibilités : 

  • il entre dans l’un des cas dérogatoires suivants - par ordre de priorité  : handicap, maladie, boursier, frère ou sœur déjà dans le lycée envisagé, domicile en limite de secteur, parcours scolaire particulier. S’il reste de la place dans le lycée demandé (et seulement dans ce cas), il pourra y être affecté en fonction de l’ordre de priorité de sa demande de dérogation. On peut donc avoir une dérogation acceptée et ne pas être admis s’il n’y a plus de places disponibles.
  • sans demande de dérogation : lorsqu’un élève ne rentre dans aucun des motifs ci-dessus, il peut tout de même demander un autre lycée que son lycée de secteur et y être admis, s’il reste des places après affectation des élèves du secteur et des élèves ayant un motif dérogatoire.

On peut donc demander un lycée hors secteur et y être affecté sans avoir à demander de dérogation, ni avoir obtenu un avis favorable à une demande de dérogation.

Les demandes de dérogation portent obligatoirement sur un lycée, et non sur une matière
par exemple, si un élève choisit de suivre un enseignement dit « rare » c’est-à-dire qui n’existe que dans peu de lycées (LV3 Russe, LV3 chinois ou « Culture – création - design » par exemple, mais il en existe d’autres), la demande de dérogation n’est pas nécessaire : pour ces cas précis les élèves du secteur ne sont pas plus prioritaires que les hors secteur. Si le nombre de places excède le nombre de demandes, tous les élèves sont départagés « au barème » (voir cette rubrique).

Au moment de l’affectation, tous les vœux d’un élève sont traités en même temps et le résultat fait apparaitre son lieu d’affectation définitif.

Il est donc très important, lorsqu’on demande une dérogation pour un autre lycée ou que l’on demande à suivre une matière dite « rare », de formuler également d’autres demandes d’affectation, dont au moins une dans son lycée de secteur. Ceci permet d’éviter de se voir attribuer une place dans un lycée dans lequel on n’avait pas envisagé d’entrer !

Barème

Afin de préparer la répartition des élèves dans les différents lycées, en fonction des demandes et des places disponibles, on utilise l’application AFFELNET-Lycée.

Cette application calcule un « barème », c’est-à-dire un total de points pour chaque vœu formulé par un élève.

Ce barème est composé de différents éléments, comme : les résultats scolaires, l’évaluation des compétences du Socle en fin de 3e, des « bonus » éventuels (il existe différents types de bonus, par exemple en fonction du niveau d’origine - un élève de 3e est toujours prioritaire sur les élèves qui se réorientent -, selon le motif de la demande de dérogation s’il y en a une, l’avis du chef d’établissement…)

Si le nombre de demandes pour une formation excède le nombre de places, l’application AFFELNET-Lycée retient pour cette formation le nombre d’élèves ayant les meilleurs barèmes et correspondant au nombre de places disponibles dans la formation. Par exemple, si une formation offre 35 places et est demandée par 37 élèves, ce sont les 35 élèves qui ont les barèmes les plus élevés qui y seront affectés.

Pour les formations où la demande est importante, il est donc fortement conseillé de formuler plusieurs vœux d’affectation, et non un seul.

S’il y a autant ou moins de demandes que de places, tous les élèves qui en ont fait la demande sont retenus. A la fin de ce processus informatisé, l’ensemble des résultats est vérifié et validé par les autorités académiques, et c’est l’inspecteur d’académie (IA-DASEN) qui valide l’affectation.

Pour en savoir plus sur la composition du barème et sur les formations les plus souvent demandées, rapprochez-vous du chef d‘établissement ou d’un CIO.

Je reçois ma notification d’affectation

Quelles informations comporte-t-elle ?

1. Des informations administratives

  • Le nom et l’adresse de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN), dont je dépends et à qui je pourrai m’adresser en cas de questions ou de difficultés.
  • Les noms et adresses des représentants légaux de l’élève. En cas de séparation, chaque responsable est destinataire d’une notification.
  • Le nom, l’INE (Identifiant National Elève) et l’établissement d’origine de l’élève.
  • La notification est signée de l’IA-DASEN (Inspecteur d’Académie, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale), qui représente le recteur en département.
  • Les mentions légales concernant : le traitement de la demande de dérogation s’il y en a eu une, les délais et voies de recours.

2. Le résultat de l’affectation

L’élève peut être :

  • Affecté : c’est le cas le plus fréquent. Sont indiqués les noms du lycée et de la formation (2de générale et technologique ou 2de professionnelle « Métiers de la relation client » par exemple)
  • Sur liste supplémentaire : l’élève n’a pu trouver de place dans l’une des formations demandées et est positionné n° x sur la liste supplémentaire. Il sera rappelé par la formation concernée si des places se libèrent.
  • Non-affecté : il arrive qu’un élève ne puisse être affecté faute de place dans les formations demandées. Dans ce cas, il est indiqué aux responsables légaux qu’ils doivent immédiatement prendre contact avec le collège d’origine et/ou le CIO le plus proche de leur domicile.

Un même élève peut être concerné par chacun de ces cas en fonction des vœux qu’il a formulés. Par exemple :      
Vœu n° 1 : position 3 sur la liste supplémentaire
Vœu n°2 : affecté
Vœu n° 3 : non affecté

Dans cet exemple, l’élève doit s’inscrire dans la formation correspondant à son vœu n°2 et pourra être rappelé par le lycée correspondant à son vœu n°1 si trois élèves se désistent pour cette formation.
 
Si l’élève a formulé un ou des vœux pour une formation en apprentissage, ces vœux sont rappelés et accompagnés d’une information précisant qu’une entrée en apprentissage est conditionnée à la signature d’un contrat avec un employeur. 

3. Les démarches à effectuer pour inscrire l’élève dans son nouvel établissement

Les lycées d’accueil joignent très souvent toutes les informations utiles aux familles concernant cette inscription : dates, documents à fournir…

J’ai des questions concernant l’affectation de mon enfant

L’interlocuteur privilégié de la famille est en premier lieu le chef d’établissement d’origine.

Les familles peuvent également trouver des réponses à leurs interrogations en se rendant au CIO (Centre d’Information et d’Orientation) : les psychologues de l’Éducation nationale sont également en charge du suivi de l’affectation des élèves en lien avec les établissements d’origine. Ceci notamment en cas de difficultés (élève non affecté par exemple, ou sur liste d’attente).

Les familles peuvent aussi consulter le « guide académique des procédures d’orientation et d’affectation » : ce document est un guide technique destiné aux professionnels de l’éducation. Pour être accompagné, il est possible de s’adresser au chef d’établissement ou de se rendre dans un CIO.
 

Phase 5 : Inscription

J’inscris mon enfant dans son nouvel établissement

Par le Télé-Service Inscription

La pré-inscription par internet permet aux familles :

  • De visualiser le résultat d’affectation
  • De sélectionner des enseignements optionnels souhaités (EO)
  • De vérifier et mettre à jour les fiches de renseignements du responsable titulaire du compte et de l’élève + régime souhaité
  • De valider l’inscription
  • De récupérer les documents mis à disposition par l’établissement (téléchargement)

En me rendant dans son nouvel établissement

Dans ce cas il faut se référer aux consignes transmises avec la notification d’affectation. Il faut être attentif aux dates, il peut également être nécessaire de prendre RDV. Chaque lycée met en place sa propre organisation.

Dans tous les cas, si un élève renonce à sa place, il faut en avertir au plus vite l’établissement d’accueil, cela peut bénéficier à un élève sur liste d’attente.

 

Yoril Baudoin
Cheffe des Services académiques d'Information et d'Orientation

Recherchez par mot-clés