Campagne de vaccinations des 12-17 ans dans les établissements de Haute-Marne

Au collège J. Cressot de Joinville
Au collège P. Claudel de Wassy

C'est au collège de Joinville, le lundi 13 septembre qu'a débuté la campagne de vaccinations pour les élèves de Haute-Marne.

Georges-Benoît Sylvestre, principal adjoint de l'établissement a accueilli les personnels du SDIS (Service d'incendie et de secours) qui ont pris en charge les élèves dans le processus vaccinal, avec l'appui de l'infirmière scolaire, Véronique Jacquot.

Le médecin-chef Lionel Quirin et le médecin-colonel  Philippe Stourm du SDIS, ont procédé aux entretiens de pré-vaccination puis Nathalie Clerget, infirmière, s'est chargée des injections.

Les élèves vaccinés se sont ensuite retrouvés pendant les 15 minutes réglementaires sous la surveillance de l'infirmière scolaire.

Ce sont ainsi 25 élèves volontaires qui ont reçu leur première injection. Le même processus sera reconduit juste avant les vacances d'octobre pour la deuxième injection.

Elodie Greullet, infirmière, conseillère technique auprès de l'inspecteur d'académie de la Haute-Marne, était présente pour assister à cette première matinée.

Le mardi 14 septembre, après-midi, c'est au collège Paul Claudel de Wassy que la même équipe du SDIS s'est déplacée.

Michel Fonné, inspecteur d'académie de la Haute-Marne, accompagné d'Hervé Gérin, sous-préfet de Saint-Dizier représentant le préfet de la Haute-Marne, de Damien Réal, délégué territorial de l'ARS (Agence régionale de santé) en Haute-Marne et d'Elodie Greullet a été accueilli par Marie-Cécile Couaillier, principale de l'établissement, par Cyril Scarcelli, son adjoint ainsi que par l'infirmière scolaire, Marlène Cugni.

Les 41 élèves concernés dépendaient des 3 établissements situés sur le Pôle scolaire de Wassy  à savoir un collège, un lycée professionnel et un EREA (Etablissement régional d'enseignement adapté).

Selon le témoignage des professionnels de santé, ces temps de vaccinations se sont déroulés dans un climat serein. Les élèves ont pu être rassurés s'ils étaient un peu inquiets.

Michel Fonné a tenu à féliciter l'engagement de chacun dans l'organisation de cette campagne et il a remercié Hervé Gérin et Damien Réal pour le soutien organisationnel de la Préfecture de la Haute-Marne et de l'ARS.

Cette campagne va se poursuivre dans les prochaines semaines pour l'ensemble des établissements de la Haute-Marne selon des modalités variées : présence du SDIS, des vaccibus ou de centres éphémères dans les établissements, déplacement des élèves vers des centres éphémères ou les centres de vaccination permanents situés à proximité.

Les élèves continueront également en parallèle à pouvoir se faire vacciner sans passer par les dispositifs déployés dans les établissements.