Remise du 1er prix collectif Collège du CNRD au collège Pithou

Le premier Prix collectif Collège du Concours National de la Résistance et de la Déportation, session 2021 dont le thème était : « 1940 Comprendre, Refuser, Résister », a été remis aux collégiens de la classe ULIS du collège Pithou de Troyes, lundi 14 juin au cours d’une cérémonie respectant les mesures sanitaires en vigueur. 

Représenté car empêché, Monsieur l’inspecteur d’académie, transmet, au nom de l’institution  ses chaleureuses félicitations à ces élèves de 3ème pour leur première place et remercie Madame Descamps, leur professeur, pour son investissement. 

Dans son message adressé à la communauté éducative, il salue l’engagement des élèves, la qualité des travaux rendus et remercie particulièrement les professeurs pour leur accompagnement pédagogique efficace, les associations patriotiques pour l’aide et les témoignages apportés ainsi que les membres du jury départemental pour leur travail et leur disponibilité. Il rappelle aussi l’importance de ce concours en termes d’éducation à la citoyenneté et de défense des valeurs de la République.

Institué en 1961 à l'initiative d'associations d'anciens résistants et déportés, le Concours National de la Résistance et de la Déportation  vise à perpétuer la Mémoire de la Seconde Guerre mondiale, de la Résistance et de la Déportation chez les collégiens de troisième et les lycéens. Il fête aujourd’hui ses soixante ans et a mobilisé près d’un million et demi d’élèves depuis sa création.

Cette année, malgré la situation sanitaire, ce sont 300 élèves aubois qui ont décidé de concourir.
L’épreuve favorise la démarche d’investigation, l’interdisciplinarité et la coopération entre élèves. Elle offre certes, l'opportunité d'approfondir les connaissances des aspects fondamentaux de l'histoire de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi, plus largement, de réfléchir aux origines, aux mécanismes qui nous ont conduits à cette période sombre et tragique de notre Histoire.

Ainsi cette réflexion amène les élèves à développer leur esprit critique, à être moins perméable aux discours démagogiques et à devenir des remparts face à des idées à combattre, comme le racisme, l’antisémitisme, la xénophobie ou toutes les formes de discriminations ainsi que les nationalismes outranciers…

L’engagement de ces collégiens est un magnifique hommage à ceux qui se sont dressés face à la barbarie nazie et au régime de Vichy. Les jeunes d’aujourd’hui, constitueront la France de demain, ils sauront transmettre les valeurs de la République qui inspiraient, il y a 80 ans, les premiers Résistants : l’amour de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité. C’est pourquoi le devoir de Mémoire n’est pas uniquement un focus sur le passé mais c’est surtout préparer l’avenir. 
Rendez-vous leur est donné pour l’édition 2022 du concours qui portera sur « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) »