Journée de la résilience au lycée Diderot de Langres (52)

Deux tables rondes sur le thème des inondations

La journée "Tous résilients face aux risques" dont c'était la première édition cette année se tiendra tous les 13 octobre, en cohérence avec la journée internationale pour la réduction des risques de catastrophes de l’ONU.

Cet événement vise à préparer, informer et acculturer tous les citoyens aux risques qui les environnent, dans une logique d’exercices pratiques et dans l’objectif de contribuer à la préparation de tous aux bons comportements en cas de survenance d’une catastrophe d’origine naturelle ou d’un accident de nature industrielle.

Dans ce cadre, plusieurs acteurs étaient réunis en partenariat ce vendredi 14 octobre au sein de l'établissement langrois.

Des personnels de l'Education nationale, de la Préfecture de Haute-Marne, de la gendarmerie, de la police,du SDIS (Service Départemental d'Incendie et de Secours) 52, de la Direction Départementale des territoires, de la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations), des Finances Publiques, de l'établissement public Seine Grands Lacs, ainsi que des bénévoles de la protection Civile et des élus de communes impactées par des inondations récentes ont fait part  de leur expérience face à ce risque qui s'accroit dans le contexte de la crise climatique.

Le public présent réunissait des élèves des classes défense du collège de Châteauvillain et du lycée Bouchardon de Chaumont ainsi des Jeunes Sapeurs-Pompiers.

Plusieurs points saillants se sont fait jour lors des deux présentations :

  • En cas d'inondations il est important de s'informer, de se préparer et d'agir.
  • Une sensibilisation des populations aux bons comportements est primordiale.
  • Une synergie importante entre les différents acteurs est mise en place pour gérer la crise.
  • Un travail en amont entre tous les partenaires permet une meilleure gestion des risques.

L'action de tous permet donc la résilience la continuité de la vie quotidienne lors de ces phénomènes.

Dans la phase post crise les partenaires vont agir pour la reconstruction et un retour le plus rapide possible à la normale dans les communes touchées.

Les collégiens et les lycéens se sont montrés très intéressés et ont posé quelques questions pour approfondir le sujet.

 

 

Mise à jour : octobre 2022