service national universel : 400 jeunes pour le séjour de cohésion

Pendant deux semaines, les jeunes volontaires venus du Grand est ont participé à une expérience collective forte dans l’un des 4 centres de l’académie.

Le Service national universel est un projet d’émancipation de la jeunesse, complémentaire de l’instruction obligatoire. Il s’adresse à tous les jeunes de 15 à 17 ans et s’articule autour de 3 étapes clés. La première est un séjour de cohésion qui a lieu du 21 juin au 2 juillet 2021, abordant des thématiques nationales communes et d’autres propres à chaque lieu d’accueil.

Olivier Brandouy, recteur de l’académie s’est rendu dans plusieurs centres afin d’aller à la rencontre des jeunes et de leurs encadrants. Il a ainsi pu participer à des activités très diverses, visant toutes à favoriser solidarité, entraide et engagement.

Dans l’Aube, un circuit « Les chemins de la mémoire » de 1939 à 1945, allant de Saint-Julien-les-Villas à Buchères a particulièrement marqué les esprits des 120 jeunes qui ont passé leur séjour de cohésion au lycée agricole de Saint-Pouange. Ce circuit met en avant les lieux où la résistance s’est exercée contre le nazisme ainsi que les habitants, héros discrets qui se sont distingués à cette occasion. Cette journée s’est poursuivie au mémorial de Buchères avec le témoignage poignant de Jeanne, victime de guerre.

Au lycée agricole de Somme-Vesle (51), le devoir de mémoire a également été mis en avant au travers de la conférence de Hervé Chabaud présentant le parcours de son grand-père, Alfred, parrain de la promotion marnaise 2021. Enseignant notamment à l’école nationale des arts et métiers de Cluny puis de Châlons-sur-Marne, Alfred Chabaud est mort en déportation après avoir mené des actes de résistance au sein du réseau Brutus Nord.

Les 107 jeunes accueillis au lycée des métiers de Bazeilles (08) ont pour leur part bénéficié par exemple d’une journée dédiée à l’égalité filles-garçons avec l’organisation d’un tournoi de sixte mixte et la participation à des ateliers de discussion sur l’arbitrage assurés par des arbitres de la ligue nationale ou régionale de football et par la déléguée départementale pour l’égalité femmes-hommes.

À l’occasion de ces différents événements, le recteur a salué l’engagement fort de ces jeunes citoyens rassemblés autour de valeurs communes.

Pour en savoir plus : https://www.snu.gouv.fr/