Une rentrée 2021 sereine

Le recteur de l’académie, Olivier Brandouy est allé à la rencontre des élèves et des personnels de plusieurs établissements dans le cadre de la rentrée des classes.

Au collège Amiral Denis Decrès de Châteauvillain (52), le recteur a pu échanger avec les familles des élèves de 6e pour qui l’établissement était réservé en cette première journée de cours. Il s’est ensuite rendu dans les classes pour donner quelques conseils aux élèves et lever leurs éventuelles inquiétudes.

Il a poursuivi ces visites de rentrée au lycée Edouard Herriot de Sainte-Savine (10) où les élèves de seconde, de 1re année de CAP cuisine et service et de BTS métiers de la mode faisaient eux aussi leur rentrée. « Soyez curieux, ayez confiance en vous et prenez du plaisir à apprendre, à progresser, à avancer dans la vie », leur a t-il expliqué.

Enfin le recteur a présenté la classe d’autorégulation de l’école élémentaire Paul Bert de Troyes (10) à Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie nationale pour l’autisme au sein des troubles du neuro-développement qui était dans l’Aube pour cette occasion. Ce dispositif particulièrement inclusif ouvert à la rentrée 2020 est un lieu dédié qui permet à une équipe formée d’accueillir pour un temps dans la journée des enfants atteints de troubles du spectre de l’autisme (TSA) en dehors de leur classe de référence. Sa mise en place a nécessité une implication importante de l’ensemble de l’équipe enseignante qui s’est mobilisée pour se former et accueillir au sein des classes les élèves relevant du dispositif, avec un appui du secteur médico-social. Le parcours scolaire se poursuit dans le second degré via un maillage renforcé des dispositifs ULIS, toujours avec l’appui du secteur médico-social.